Top Vin De France

Edition du 22/10/2019
 

Champagne de VENOGE

Splendide

De VENOGE


Pour Gilles de la Bassetière, “actuellement, Champagne Louis XV brut 2008 se goûte remarquablement bien, de la fraîcheur, de la richesse et de l’élégance. C’est un Champagne qui pourra se garder très longtemps. C’était la première fois que nous ne faisions pas de fermentation malolactique, cela garde une belle fraîcheur. La grande nouveauté en 2019 est le lancement le 31 mars d’une cuvée spéciale en l’honneur du 130e anniversaire de la Tour Eiffel. Nous avons obtenu la licence Tour Eiffel, c’est d’ailleurs la première fois que la Tour Eiffel accorde une licence pour faire un Champagne. Ce sera un brut élaboré à partir du Champagne Princes de Venoge avec l’image de la Tour Eiffel apposée sur la carafe. La carafe correspond d’ailleurs tout-à-fait à la forme de la Tour Eiffel, c’est un brut avec 1/3 de Pinot noir, 1/3 de Chardonnay et 1/3 de Pinot meunier. J’avais cette idée en tête depuis une dizaine d’années, car j’ai toujours pensé que la bouteille avait la forme de la Tour Eiffel et, en plus, il se trouve que Champagne de Venoge était partenaire en 1889 pour l’Exposition Universelle qui a vu naître la Tour Eiffel, donc c’est historique ! La vendange 2018 a été exceptionnelle, en quantité et en qualité, c’est du jamais vu de mémoire de vigneron ! Une année vraiment incroyable, nous allons faire du millésime Louis XV. Les Suites du 33, nos chambres d’hôtes, ont toujours autant de succès, nous sommes passés de la notation 9.3 à 9.5 sur booking, ce qui est une très bonne note. Champagne de Venoge va être également partenaire du Musée du Champagne à Epernay qui ouvrira ses portes en 2020, c’est dans la continuité de notre démarche œnotouristique.”

   

Champagne de VENOGE

Président : Gilles de la Bassetière
46, avenue de Champagne
51200 Épernay
Téléphone : 03 26 53 34 34

Email : infos@champagnedevenoge.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la CASA BLANCA


Fondé vers 1870, le domaine est l’un des plus anciens de la Côte Vermeille. Sur 8 ha de plantations et de vieilles vignes en terrasses, Laurent Escapa et Hervé Levano donnent naissance à des vins généreux, exprimant pleinement ces terroirs de schistes : le Collioure (vin tranquille) et le Banyuls (vin doux naturel). Depuis 2001, abandon des produits phytosanitaires de synthèse pour les traitements de la vigne. Les engrais chimiques ont été remplacés par des composts dès 1989. Le sol est travaillé grâce à un treuil et des brebis sont éga lement dans les vignes pour le travail des sols. On est toujours sous le charme de ce Collioure rouge Lluminari 2016, d’une belle couleur soutenue, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, un vin puissant et de très bonne évolution, comme le Collioure rouge 2016, 80% Grenache noir, 10% Syrah et 10% Mourvèdre, élevage pendant 12 mois est puissant au nez comme en bouche, très typé, d’une persistance dense au palais, savoureux. Agréable Banyuls rouge Roudoulère 2016, 90% Grenache noir et 10% Grenache gris, élevage pendant 12 mois en fûts, est la référence de l’appellation, d’une belle complexité d’arômes, au nez complexe dominé par le cassis, aux tanins mûrs et intenses à la fois, qui emplit bien la bouche. Quant au Banyuls rouge Pineil 2016, il dégage des senteurs d’épices et de fruits cuits, un vin persistant, au nez comme en bouche, avec une finale de figue. Beau Banyuls blanc Vin doux Naturel 2016, au nez fleuri, complexe avec ces notes de petits fruits et de narcisse, de bouche ronde et persistante, un vin à la fois suave et frais, de bouche séduisante.

Laurent Escapa, Hervé Levano et Valérie Reig
16, avenue de la Gare
66650 Banyuls-sur-Mer
Téléphone :04 68 88 12 85 et 06 70 10 55 81
Email : domainedelacasablanca@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/casablanca

Château BRAN de COMPOSTELLE


Superbe Bordeaux Supérieur cuvée Louisa Bio 2016, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes 25 ans en moyenne, Merlot et Cabernet-Sauvignon sur sol argilo-calcaire), au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs et l’humus, est un vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, très bien élevé, alliant puissance et finesse, de garde. Le 2015 est dans la lignée, très parfumé, au nez persistant (griotte, violette), très équilibré, aux tanins savoureux, ample et parfumé, associant puissance et finesse au palais, avec des nuances de de cerise confite et d’humus. Le 2014, médailles d’Argent au Concours des Vins Biologiques Amphore Paris 2016 et de Bronze au Challenge Millésime Bio 2016, Challenge International du Vin 2016 et à Mâcon 2016, est de robe grenat, au nez puissant et persistant de fraise des bois et de cassis, avec, au palais, des nuances de fumé et de prune mûre, un vin comme nous les aimons, franc et typé, de très bonne garde. Le Bordeaux Supérieur 2015, intense au nez comme en bouche, bien concentré mais tout en souplesse, au nez complexe et subtil dominé par la cerise confite et l’humus, est un vin corsé, savoureux.  Quant au Bordeaux rouge Bio 2016, il est très classique, de couleur grenat soutenu, tout en richesse et finesse, un vin de bouche puissante et charnue, parfumé (mûre, humus...), avec des tanins mûrs. Vous allez aimer également ce Bordeaux rosé Bio Mademoiselle Adèle B. de Compostelle 2018, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, d’une belle finesse aromatique, un joli vin charmeur. Voir le Château Pont Les Moines, dans les Côtes.

Éric Barrat - Vignobles Gagné et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

Domaine Daniel REVERDY & Fils


Un vignoble de 9,3 ha, de la taille à la vendange, du pressurage à la mise en bouteille, on travaille ici la vigne et les vins dans la pure tradition et dans le respect du terroir. Les sols sont principalement des Terres blanches (argilo-calcaire), ce qui apporte au vin des arômes complexes et variés : floraux, fruités mêlés de nuances végétales. Pour Cyrille Reverdy, “les vendanges 2018 sont très réussies. Il n’y a pas eu d’eau à partir de Juin d’où super concentration et de beaux rendements. Les rouges avoisinent les 13,5°, ils sont aromatiques, riches en couleur, les blancs ont beaucoup de fraicheur, dans l’ensemble on retrouve des vins construits avec une belle acidité. Il n’a pas été nécessaire de toucher à l’équilibre, les vins l’étaient naturellement. Il met sur le marché cette année les Sancerre blancs 2017 en cuvée classique et la cuvée parcellaire le Clos de Chaudenay, la cuvée Anthéa 2016, les blancs et rosés 2018.” Le Sancerre blanc 2017, Sauvignon, vignes de 35 ans, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, médaille d’Or Concours Mondial du Sauvignon 2018, allie nervosité et gras, au nez envoûtant, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, bien marqué par son terroir. Goûtez aussi le Sancerre blanc Le Clos de Chaudenay 2016, Sauvignon, vignes 35 ans, sur des sols de terres blanches et argilo-calcaires, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, c’est un vin séduisant, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par des notes de fleurs blanches. Le Sancerre blanc cuvée Anthéa 2016, Sauvignon, vignes de 60 ans, un élevage sur lies totales sur une durée de 12 mois : 40% en fûts de chêne et 60 % en cuves Inox, cela donne un vin très équilibré, d’une belle harmonie, souple, aux arômes de reinette et de noisette, tout en distinction, complexe et rond. On se régale également avec le Sancerre rouge 2016, Pinot noir, avec des vignes de 50 ans, un élevage en cuves Inox durant 1 an, sur sol de caillottes, ébourgeonnage sévère, éclaircissage, tri de la vendange, il a eu une médaille d’Or Concours Général Agricole Paris 2018. Il sent bon son Pinot noir, d’un beau rouge profond, au nez complexe et fruité avec une dominante de griotte cuite, de belle structure. Rafraîchissant Sancerre rosé 2017, Pinot noir, vignes de 45 ans, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, légèrement épicée, avec ce nez de fleurs fraîches, alliant nervosité, suavité et belle complexité au palais, qui mérite une cuisine un peu relevée. Et pour finir, le Sancerre rouge cuvée P’tit Luce 2016, Pinot noir, vignes de 45 ans élevé pour 80% en fûts de chêne et 20 en cuves Inox durant 1 an, il a une médaille d’Argent au Concours des Ligers 2018, aux notes de griotte, un vin alliant souplesse et intensité aromatique.

Cyrille Reverdy
Chaudenay
18300 Verdigny
Téléphone :02 48 79 33 29
Email : daniel-et-fils.reverdy@wanadoo.fr
Site personnel : www.daniel-reverdy-sancerre.com

ROBERT AMPEAU


Dans la famille Ampeau,on est vigneron hors pair de père en fils; ici le vin est affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs vins. Des vins rouges envoûtants par leur suavité, bien équilibrés, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, typés avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance et complexité aromatique avec des notes de fruits rouges, d'épices d'humus. Les Blancs évoluent parfaitement, très équilibrés et très typés, intenses, classiques et très élégants. Faites-vous plaisir avec ce splendide Meursault Charmes 1996, marqué par son terroir, aux effluves de petits fruits frais et de pain grillé, d’une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure, à déboucher sur des cassolettes d'écrevisses et de girolles ou un poulet aux amandes. Superbe Meursault Premier Cru La Pièce Sous le Bois 1995, très typé, avec des arômes discrètement minéraux, un vin dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, vraiment très agréable sur un flan de crevettes au persil ou une crème de cèpes aux langoustines, par exemple. Le Blagny La Pièce Sous le Bois rouge 1990, à la fois fin et corsé, a des notes très persistantes de mûre, de violette et d’épices, des tanins très veloutés, un vin tout en bouche, charmeur. Excellent Savigny-lès-Beaune Lavières 1997, tout en élégance, très fruité, aux tanins très harmonieux mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre). Et il y a encore ce grand Pommard 1996, ample et dense, aux tanins amples, gras, très parfumé (fruits frais, sous-bois, d’épices...), splendide sur un faisan à la fricassée de champignons sauvages ou un lièvre à la broche.


6, rue du Cromin
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 20 35
Email : ampeau@vinsdusiecle.com
Site : ampeau


> Nos dégustations de la semaine

Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Cette propriétaire charmante dirige son petit domaine (10 ha) sur sol argilo-calcaire, créé par des dépôts santoniens d?origine marine, qui conviennent aux cépages Cinsault, Grenache, Clairette et Mourvèdre. Aucun désherbage chimique, Bio depuis 2014.
Jean-Marie Castel, qui travaille depuis 1980 en collaboration avec Mme Jouve, nous précise ?qu?en 2018, les pluies de Mai et Juin leur ont donné quelques soucis avec l?arrivée du mildiou, d?où une récolte diminuée de 30%. Mais les blancs n?ont pas souffert, ils sont superbes, expressifs, amples en bouche, minéraux, ont une attaque franche, une belle acidité, ils sont équivalents aux 2017. Les rosés, à base de 70% de Mourvèdre, sont épicés avec des notes d?agrumes. Les rouges sont moins structurés mais friands. La cuvée rouge Spéciale de 2017 change de nom cette année et devient ?Les Hauts de Lafran? 2018. Sont proposés à la vente les blancs et rosés 2018, les rouges de 2010 à 2017. Les travaux se poursuivent à la propriété pour améliorer l?accueil des clients.?
Voilà un beau Bandol cuvée Spéciale 2016, coloré, corsé, de bouche puissante, au nez de garrigue, de poivre et de fruits rouges macérés, un vin charpenté, encore très jeune bien sûr, de belle évolution
Superbe Bandol rouge 2015 AB, un vin comme on les aime, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, de bouche puissante aux nuances de griotte, prometteur, à prévoir avec une épaule d'agneau rôtie au gratin d'aubergines ou un lapin sauté aux olives noires.
Vous allez adorer aussi ce Bandol blanc 2018, typé, très charmeur, richement bouqueté, élégant, de bouche persistante avec ces nuances d?aubépine et de pêche blanche.
Fidèle à lui-même, le Bandol rosé 2018, distingué, de belle teinte, légèrement épicé, de bouche délicate, complexe et persistante, vraiment très agréable. 

Scea Férec-Jouve
2 115, route de L'Argile
83740 La Cadière-d'Azur
Tél. : 04 94 90 13 37 et 04 94 98 72 59
Email : contact@lafran-veyrolles.com
www.vinsdusiecle.com/lafranveyrolles


Château CANON-CHAIGNEAU


Au sommet. Dès le début du XVe siècle, les moines de la région exploitèrent cette propriété. Un domaine de 21 ha d'un seul tenant sur le plateau de Néac. Terrain maigre argilo-sablonneux sur un tapis de crasse de fer (85% Merlot, 15% Cabernet).
?Cette année, nous dit Suzanne Marin, le millésime 2016 sera commercialisé au printemps. Il tient ses promesses, un vin très typé Merlot avec une belle structure, des tanins profonds. La robe est intense, le nez épicé et charmeur sur des notes de fruits noirs. La bouche est ample et onctueuse, elle nous rappelle les arômes du nez à savoir la confiture de mûres associé à un boisé subtil et très fin.
Après des vendanges 2017 où nous avons subi une perte de récolte de 70%, en 2018, nous sommes heureusement passés au travers du gel, de la grêle et des très nombreuses attaques de mildiou et ce grâce à la vigilance et disponibilité de notre chef de culture et de l'ensemble du personnel du domaine. Ce 2018 s'annonce comme particulièrement réussi et rejoindra nos plus beaux millésimes à savoir 2009/2010/2015, entre autres.
En plus des millésimes récents, nous aimons présenter à notre clientèle des vins matures et prêts à boire tel que 1999, 2003, 2007, par exemple, afin de correspondre à tous types de palais.
Actuellement notre coup de cœur en dégustation est le millésime 2008 : un vin qui s'exprime avec finesse et subtilité, la robe est intense, d'un beau violet pourpre, le nez est charmeur sur des notes de raisins bien mûris et gorgés de soleil, la bouche développe des tanins amples et profonds qui doivent encore un peu fondre afin de dévoiler au maximum le potentiel de ce vin de garde. Un vin de pur plaisir !?
Voilà un exceptionnel Lalande-de-Pomerol 2016, développant un nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l?humus, très bien élevé, de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime séducteur, de belle garde.
Le 2015 n?a rien à lui envier, à la robe profonde, aux arômes d?épices, de cuir et de myrtille, il est d?une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale.
Le 2014, médaille d?Or au concours des vins de Bordeaux, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d?épices au palais, un vin complet à déboucher sur des aiguillettes de canettes aux fèves ou un filet de bœuf à la truffe et fleur de sel. 
Savoureux 2012, corsé, typé, aux tanins amples, à la fois soyeux et denses, au nez complexe dominé par la cerise et la cannelle, alliant rondeur et charpente, d?excellente évolution. Le 2011, dégage des arômes persistants de petits fruits rouges mûrs à noyau, structuré, avec des tanins ronds.
Formidable 2009, l?une des plus jolies bouteilles de cette appellation, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d?épices, très élégant, aux tanins soutenus, médaille d?Or à Bordeaux et un coup de cœur en Chine !
Magnifique 2008, de belle robe grenat, une belle réussite, très représentatif du millésime, aux nuances de fruits rouges mûrs et d?épices, dense en bouche, est très charpenté, à savourer avec des cèpes à la bordelaise ou un chapon truffé en pot-au-feu.
Remarquable 2006, au nez complexe où dominent la groseille et l?humus, de bouche charnue, un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse. Le 2002 est également très bon, au nez où s?entremêlent des notes d?épices et de fruits mûrs, un vin riche, équilibré, d?une belle longueur, de bouche puissante, parfait, lui, sur une épaule de veau en gelée ou des œufs brouillés au boudin noir. On se régale encore avec le 1998, associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais, aux tanins puissants et moelleux à la fois. 
Et c?est quand même un grand bonheur de pouvoir trouver de vieux millésimes !

Famille Marin-Audra
13, Chaigneau - BP 2
33500 Néac
Tél. : 05 57 24 69 13
Email : suzanne.marin@wanadoo.fr
www.canon-chaigneau.com


Domaine Jean CHARTRON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L?histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des Vins blancs s'opère de manière traditionnelle. Les Vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine de bois de prédilection reste la région de l?Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts.
Deux nouveautés au Domaine Jean Chartron : le retour de la sœur de Jean-Michel, Anne-Laure, qui interviendra plus sur le vignoble pour peaufiner et chouchouter les raisins et ainsi apporter la meilleure matière première possible à son frère vinificateur. La philosophie de la fratrie déjà très orientée agriculture Bio pourrait pour certains travaux prendre des orientations de biodynamie, toujours non certifiée.
Formidable Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers (Monopole) 2014, marqué par son terroir, d?une grande complexité aromatique (amande, épices, musc), tout en bouche, tout en persistance.  Le Bâtard-Montrachet Grand Cru 2014 est d?une grande complexité aromatique (fruits secs, fumé, pomme, poire), très équilibré, gras en bouche, riche et structuré, avec ces saveurs si caractéristiques de fruits jaunes mûrs et de pain grillé en finale, idéal sur une daurade à la provençale ou des tagliatelles aux truffes et foie gras.
Splendide Corton Charlemagne Grand Cru 2014, où l?on retrouve toute la force de son terroir, d?une belle complexité d?arômes (amande, pain brioché), un grand vin gras, racé et typé, de bouche onctueuse.
Le Puligny-Montrachet Premier Cru Folatières 2013, parfumé, intense, aux notes de poire fraîche, tout en bouche, gras mais avec cette nervosité caractéristique, aux notes d?aubépine et de citron, un vin tout en charpente, classique et franc comme cet autre Puligny-Montrachet Premier Cru Clos du Cailleret, un vin puissant, avec des arômes de grillé et d?abricot, de bouche riche mais fraîche, très bien équilibré en acidité.

Jean-Michel et Anne-Laure Chartron
8 bis, Grande-Rue
21190 Puligny-Montrachet
Tél. : 03 80 21 99 19
Email : info@jeanchartron.com
www.jeanchartron.com



> Les précédentes éditions

Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018

 



Étienne OUDART


Domaine PERALDI


Domaine HAEGI


Alain LITTIÈRE


Château du PAYRE


Charles SCHLÉRET


Château La FLEUR CRAVIGNAC


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Vins LAMBERT


Domaine de ROCHEVILLE


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Château DARIUS


Francis BLANCHET


Château BOURGUET


FLEURY-GILLE


Xavier LECONTE


Château TRONQUOY-LALANDE


Château MAUVINON


Domaine Le CAPITAINE


Maison ZOELLER


Gérard TREMBLAY


Château GRAND-PUY-LACOSTE


R. BOUTILLEZ MARCHAND


Château RAYMOND-LAFON


Jean Pol HAUTBOIS


Domaine de POUYPARDIN


Château TOULOUZE


Château La MOULINE



CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHARLES SCHLERET


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE GOURON


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE DE LA RENAUDIE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU DU MASSON


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE PIERRE GELIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales