Top Vin De France

Edition du 05/01/2021
 

Champagne Bara

Sommet

Paul BARA


“La vendange 2018 a été exceptionnelle, nous précise Stéphanie Ducloux, nous préfèrons rester prudent et attendre la dégustation des vins clairs, mais, on peut dire d’ores et déjà, que nous avons récolté en 2018 la quantité et la qualité. Une vendange hors norme tant les grappes et l’état sanitaire étaient magnifiques. La récolte 2018 restera gravée dans les annales. Une nouveauté vient de sortir un Extra brut, 80% de Pinot noir et 20% de Chardonnay. Une cuvée qui révèle de manière authentique la typicité du terroir de Bouzy. La puissance du Pinot noir allié à la fraîcheur, une cuvée très séduisante. Nous terminons Champagne cuvée Comtesse Marie de France 2006 et nous proposons dès le printemps, le 2008. C’est un excellent millésime, cela se vérifie d’ailleurs sur toutes nos autres cuvées. C’est un très beau vin, puissant, grâce au vieillissement on retrouve des notes de miel et de noisette. Pour la cuvée Annonciade, on termine le 2005, le 2006 lui succède, c’est un Champagne qui est très différent, le 2005 est très mature alors que le 2006 est plus frais, plus droit. Pour le brut Spécial Club, le 2008 était très puissant, et on vient de sortir le 2009, plus féminin, plus élégant, plus frais. En Bouzy rouge, on termine le 2008 et on sort le 2012, il est assez comparable au 2008, un peu moins corsé, plus fruité, plus accessible.”

   

Champagne Bara

Evelyne Dauvergne
4, rue Yvonnet
51150 Bouzy
Téléphone : 03 26 57 00 50

Email : info@champagnepaulbara.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Cave de premier ordre qui vinifie 15% de la production, sur sols kimméridgiens coquillés principalement (terres blanches), d’argiles à silex (Saint-Andelain), de Portlandien et des terrasses alluviales en bord de Loire. Christophe Denoêl nous signale “mettre en vente au 1er trimestre 2020 les Pouilly fumé Moulins à Vent 2018, Tonelum 2016, puis 2017, Poirier fou 2017, La Marée 2017, puis 2018, et les Coteaux du Giennois 2017. Les vendanges 2019 ont bénéficié de conditions météorologiques particulièrement favorables, de températures élevées et d’une absence de précipitations, ce qui nous a permis une récolte quantitative normale et une qualité exceptionnelle des raisins, toutefois, la grillure (coup de soleil sur les raisins) et une sécheresse avérée ont affecté certaines aires du vignoble à silex et les marnes mais, à quinze jours des vendanges, de légères précipitations ont permis aux raisins d’achever leur maturation physiologique et aromatique. Selon sa situation sanitaire presque idéale, chaque parcelle a été vendangée selon sa maturité, la période de la collecte a été très longue du 13 Septembre au 9 Octobre. La sécheresse du printemps a concentré les sucres aussi le taux d’alcool moyen de notre récolte est, naturellement, de 13°. En l’absence de lessivage des raisins par la pluie, la flore des levures naturelles a été abondante et a facilité les fermentations naturelles. Ce millésime 2019 est riche, très équilibré malgré des degrés supérieurs à la moyenne, d’une bonne intensité aromatique (agrumes mûrs, fruits à chair blanche), il présente une vivacité que les conditions météo ne laissaient pas espérer.” Superbe Pouilly-Fumé Le Poirier Fou 2017, (présenté dans une belle bouteille) une cuvée parcellaire, qui mêle nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par ces notes de fleurs blanches. Egalement le Pouilly-Fumé La Mariée 2018, il est de bouche distinguée où dominent les fruits secs, de robe dorée, très savoureux en finale avec des accents d’agrumes mûrs. Très agréable aussi le Pouilly-Fumé La Baudière 2017, avec des arômes d’agrumes, un vin dense, distingué, puissant mais avec cette nervosité en bouche caractéristique, alliant charpente et finesse, d’une belle finale. Séduisant Pouilly-Fumé Tonelum 2017, complexe, un vin tout en harmonie, avec ces notes d’acacia et de pain grillé. Goûtez aussi leur Pouilly-sur-Loire Les Moulins à Vents 2018, de robe jaune clair, minéral, associant puissance et distinction, tout en arômes, de bouche mûre. Et enfin ce Coteaux Giennois “le Grand Quercus” tête de cuvée 2017, corsé, suave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits frais et les épices, de belle bouche ample et persistante.

Directeur : Christophe Denoël
Les Moulins-à-Vent - BP 9
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 10 99
Email : caves.pouilly.loire@wanadoo.fr
Site personnel : www.cavespouillysurloire.com

Château GRAVES DE PEZ


Maxime Saint Martin n’a que 21 ans lorsqu’il décide fin 2008 de racheter le vignoble de 3 ha à son oncle. En 2009, il se sort de la cave coopérative et fait ses premières vendanges avec le concours des œnologues Jacques et Eric Boissenot, sous l’œil bienveillant de son père viticulteur à Lamarque (Château Vieux Gabarey Haut-Médoc Cru Artisan). Nous avons goûté et vraiment apprécié ce joli Saint-Estèphe L’Irrésistible 2016, 60% Cabernet-Sauvignon et 40% Merlot noir, élevage 18 mois en barriques, marqué par son terroir, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes d’épices douces, de truffe et d’humus, bien charnu comme il se doit, ample et très harmonieux, dense et coloré, qui mérite une cuisine élaborée et surtout un peu de patience, tant il est prometteur. Également le Saint-Estèphe 2016, médaille d’Or Paris 2018, 63% Cabernet-Sauvignon, 35% Merlot et 2% Petit Verdot, élevage 12 mois en barriques, un grand vin, gras, parfumé, bien typé, corsé, au nez intense, de bouche concentrée avec des nuances de prune cuite et de réglisse, puissant et racé à la fois, un vin que l’on vous conseille, par exemple, avec une selle d'agneau rôtie à l'ail en chemise ou un tajine de bœuf aux pois chiches.

Maxime Saint-Martin
7 bis, chemin de Saint-Saurin
33460 Lamarque
Téléphone :05 56 58 97 72 et 06 78 87 88 24
Email : maximesaintmartin@laposte.net
Site personnel : www.gravesdepez.com

PETIT & BAJAN


Ce Champagne est le bijou ciselé de Richard et Véronique Petit. A eux deux, ils cultivent deux Grands Terroirs de la Champagne : Avize et Verzenay, vignobles classés Grands Crus. Leurs multiples rencontres, dégustations et réflexions les décident dès la fin de l’année 2008, à révéler le haut potentiel de leurs grands terroirs et à façonner leur propre vin. Pour Véronique Petit, “2019 a été la première vendange dans nos nouveaux bâtiments. Nous avons commencé notre aventure de vignerons en 2009, et pendant 10 ans avons profité des installations et outils de mon beau-père. Nous avons décidé de faire des travaux dans notre grosse maison champenoise, nous avons tout refait, pressoir, cuverie, salle de réception, bureau, stockage, afin d’être dorénavant totalement indépendant. Très jolie vendange en 2019 en quantité et en qualité, l’été ensoleillé a été très bénéfique aux raisins. La récolte était saine et bien mûre. Nous avons une nouvelle cuvée de Coteaux champenois rouge 2018 et 2019, ce sont des vins superbes, 100% Pinot noir. Nous proposons toujours les mêmes cuvées, peut-être allons-nous être tentés d’en sortir une nouvelle ? Nous le déciderons lors de la dégustation des vins clairs, nous avons acheté des petites cuves pour faire du parcellaire. L’idée est de tout mettre en œuvre pour améliorer la qualité.” Ils ont eu raison puisque nous avons vraiment apprécié ce Champagne Blanc de blancs Grand cru cuvée Nuit Blanche, médaille d’Argent au concours des Chardonnays du monde, composé donc à 100% de Chardonnay, dosé à 3g/l, une cuvée puissante, avec ces notes délicates de noix et d’agrumes, très persistante, mêlant élégance et vinosité, tout en arômes et nuances au palais, une belle réussite, que l’on vous conseille, par exemple, aussi bien sur des noix de saint-jacques en carpaccio à l'huile de truffe noire qu’avec une meringue aux amandes et au café. Superbe brut Grand Cru cuvée Ambroisie composé à 70% de Chardonnay et 30% de Pinot noir, dosé à 3g/l, typé, ample et parfumé, de bouche dominée par les fruits blancs et les petits fruits secs, légèrement miellé comme il le faut. Et le Blanc de noirs Grand Cru cuvée Obsidienne, composé à 100% de Pinot noir, dosé à 3g/l, à la mousse fine et légère, à dominante de fleurs blanches et de noisette, très fruité, très équilibré, harmonieux en bouche, idéal sur un poisson au four ou des ris de veau croustillants, notamment.

Richard et Véronqiue Petit
10, rue d'Oger
51190 Avize
Téléphone :03 26 52 79 97
Email : contact@champagne-petit-et-bajan.fr
Site personnel : champagne-petit-et-bajan.fr

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire et dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On est toujours au sommet avec leur superbe Puisseguin-Saint-Émilion 2016, un vin chaleureux, dense, de bouche distinguée, très bien corsé et équilibré, parfumé (griotte, humus...), qui allie concentration aromatique, finesse des tanins et structure au palais, avec une délicieuse finale poivrée. Le 2015, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte macérée, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et de poivre au palais, aux tanins amples, un vin complet, de garde, également. Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2016, parfumé, de bouche corsée, avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, de bouche ample et fondue, un vin charmeur, qui s’accorde parfaitement avec des cailles grillées ou des spaghettis à la bolognaise.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT-MARBUZET


Au sommet, incontestablement, et cela vient récompenser un formidable rapport qualité-prix-plaisir. En effet, ce cru, marqué par la ?patte? et la passion d?Henri Duboscq, renvoie à un jardin d?enfants un bon nombre de crus surbarriqués et beaucoup plus chers. Il faut dire qu?Henri, secondé par ses fils Bruno et Hugues, est particulièrement chaleureux et sait de quoi il parle quand on aborde le sujet de l?élevage en barriques ou du terroir. 
Un vignoble de 66 ha, complanté à 50% de Cabernet-Sauvignon, 40% de Merlot, 5% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot. L?âge moyen des vignes est de 30 ans. Les vendanges sont manuelles avec recherche de surmaturité. Les vins sont élevés en barriques neuves pour chaque millésime, mais avec une maîtrise exceptionnelle pour choisir l?origine du bois et ne pas ?abrutir? le vin, avec les essences à grain fin adaptées à son cru. Il faut dire qu?une expérience de quelque cinquante années, cela aide...




Henri Duboscq nous explique ?qu?en 2019 tout s?est bien passé. Depuis 4 ou 5 ans, je ne sais pas si c?est dû au réchauffement climatique mais nous faisons des millésimes extraordinaires ! Juillet et Août ont été superbes, les vendanges se sont déroulées sous un été indien, les fermentations malolactiques se terminent en barriques neuves. Le 2019 se profile déjà, on remarque déjà la belle structure et les tanins bien fondus.
Le 2017 présente une entrée en bouche suave avec un prolongement sur une fine sucrosité gourmande, la finale est très persistante, beaucoup de noblesse et de distinction dans ce 2017. L?élevage a été déterminant pour ne pas nuire à tant de raffinement, j?ai utilisé 80% de barriques neuves au lieu de 100%. J?ai préféré des barriques de chêne à petite chauffe, à grains fins, pour ne pas masquer la délicatesse du vin.
Le 2018 est très enthousiasmant, un nez explosif de fruits rouges affriolants, en entrée de bouche des saveurs gourmandes et onctueuses avec tout de même une structure présente, belle finale persistante un rien rigoureuse. L?élevage s?est fait en barriques de chêne à chauffe un peu plus accentuée. Après le 2016, on peut croire avec ce 2018, en la répétition de l?exceptionnel.
Mes deux fils s?investissent de plus en plus dans l?élevage des vins.?
Formidable verticale sur place, des derniers millésimes à l?extravagant 1970.
On ne présente plus cette référence du bordelais, un incontournable, le Saint-Estèphe 2018, archétype de ce que doit être un grand vin typé de Bordeaux, concentré, de robe foncée, avec beaucoup de structure, au nez complexe où prédominent le cassis, la groseille et le cuir, charpenté et gras, de bouche puissante dominée par les fruits cuits à noyau et les sous-bois, de grande garde. Toujours remarquable 2017, charmeur et racé, très séduisant, mêle concentration aromatique et souplesse, un vin aux senteurs de griotte mûre, coloré, de bouche soyeuse et persistante avec ces nuances de fumé́ caractéristiques, toujours très fin.
Vous allez exciter vos papilles, avec ce 2016, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration représentative du millésime, un vin charnu et structuré, de couleur pourpre, riche en arômes, où dominent en bouche les fruits rouges frais et une note poivrée, un vin qui mérite un peu de patience. Le 2015, de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, est un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de garde, naturellement. Le 2014 sent les petits fruits cuits, mêlant puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés. Le 2013, bien corsé et savoureux, aux tanins riches, souples, est bien équilibrés, au nez intense (mûre, groseille, épices...), en bouche très parfumée, avec des notes de cerise mûre et de truffe, fondue et intense. Superbe 2012, ?chatoyant?, dit Henri Duboscq, d?une puissance en bouche, un grand vin, charmeur, très parfumé (griotte, humus...), mêlant exubérance au palais et finesse tannique avec une très jolie finale grillée, le style parfait de Haut-Marbuzet dans sa jeunesse. 
Le 2011 est plus ?Saint-Estèphe?, avec une belle structure, dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l?humus, d?excellente bouche. Très grand 2010, qui dégage un très beau nez intense, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu, de grande garde.
Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l?amplitude, un très grand vin où s?entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l?humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, aux connotations de fruits, de cannelle et d?humus en bouche, c?est un vin parfait, notamment, avec un rôti de veau en croûte ou des magrets de canard aux champignons. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, d?une complexité certaine, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant. Le 2004 est exceptionnel, très parfumé, complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d?épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d?humus, aux tanins savoureux, coloré et dense.
Somptueux 2001, à la fois très souple et dense, d?une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d?une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. On s?oriente ensuite vers ce qui fait la force d?un grand vin, sa capacité d?évolution, en faisant un ?saut? vers ce 1990, d?une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement ?rancio? qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus ?chaud?, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l?on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée.
Le 1986 est superbe, robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l?humus et les épices (cannelle, poivre), opulent, mêlant charpente et distinction, un très grand vin parfait avec un veau en cocotte aux épices ou une pastilla de pigeon. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. Le 1978 est très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d?une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, il emplit le palais. Voir également le Médoc Château Layauga-Duboscq.

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 30 54
Email : infos@haut-marbuzet.net
 


Domaine Les CASCADES


Une propriété de 6 ha, certifiée Bio. Des propriétaires passionnés aussi bien par leurs ânes et moutons, qui s?occupent de tondre l?herbe, que par la volonté d?élever des vins francs que l?on partage généreusement.
Toujours réussi ce Corbières blanc Cascades 2019 Bio, aux senteurs de petits fruits secs, de pêche et de tilleul, un beau vin suave, tout en finesse et en arômes. Le Corbières blanc cuvée RC 2018, Vermentino (30%), Marsanne (30%), Muscat (20%) et Roussanne (20%), au nez subtil (aubépine, noisette), tout en rondeur et persistant en bouche, avec une note de fraîcheur caractéristique, est d?une très jolie finale. Excellent Corbières rosé Cascades 2019 Bio, de robe rose pâle et brillante, au nez intense et délicat d?agrumes et de fruits frais, est tout en souplesse.
Et le Corbières rouge cuvée L 2016, au nez ample, tout en nuances aromatiques où dominent la mûre, la réglisse et les épices, de bouche riche, qui commence à peine à s?ouvrir. Découvrez également le Corbières rosé cuvée M 2019, de bouche persistante, avec ces notes de fleurs et de fruits frais. à un prix sans concurrence. Nous terminons avec ce très bon Corbières rouge Cascades 2016, tout en bouche, généreux, bien corsé, un vin riche en couleur, classique, de belle matière, aux tanins bien fermes, au nez dominé par la mûre et les sous-bois
Le Vin de France rouge Carignan 2017 un vin de belle couleur, aux senteurs de griotte et de fumé, de belle matière, légèrement poivré, typique, alliant charpente et souplesse. Agréable Vin de France rouge Mourvedre 2017 de belle robe grenat puissant, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges mûrs, de bouche bien présente.
Découvrez aussi leurs gîte et chambres d?hôtes, ainsi qu?une jolie gamme de bières artisanales, au goût et parfums originaux : Blonde, Rousse, Brune, Blanche Framboise, Blanche au Mourvèdre, Bière de Raisin Muscat.

Laurent et Sylvie Bachevillier
4 bis, avenue des Corbières
11220 Ribaute
Tél. : 06 88 21 84 99 et 06 89 10 42 36
Email : domainelescascades@yahoo.fr
www.domainelescascades.fr
 


Domaine de VILLALIN



> Les précédentes éditions

Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019

 



Domaine GROS Frère et Soeur


Château VALENTIN


THÉVENET-DELOUVIN


Sylvain MOSNIER


H. GOUTORBE


LEGRAS et HAAS


Philippe LECLERC


Château DARIUS


Francis BLANCHET


Domaine GUIZARD


Château La CAMINADE


Henry NATTER


Domaine du CHAILLOT


Château BARRÉJAT


Château FONTESTEAU


Château La CANORGUE


Maison ZOELLER


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château FILHOT


Château HENNEBELLE


MAS DU NOVI


Clos BELLEFOND


Domaine Robert KLINGENFUS


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine Albert JOLY


André DEZAT et Fils


Domaine des BOUQUERRIES


Château LAFLEUR du ROY


Château du MOULIN VIEUX


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Château DESMIRAIL



DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE GOURON


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales