Top Vin De France

Edition du 31/08/2021
 

Duclot

Réputation

PETRUS


Pour comprendre Petrus, rien ne vaut ce qu’en dit Jean-Claude Berrouet (à la retraite, c’est son fils Olivier, aujourd’hui, qui est aux commandes) : “Lorsque l’on parle d’un vin, il faut d’abord présenter le sol, c’est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l’originalité est particulièrement importante puisque l’on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c’est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l’ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité… Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d’altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d’aller vers le bas. Ainsi, il n’y a jamais d’excès d’eau mais l’une des vertus de l’argile est ce pouvoir de rétention d’eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l’eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c’est aussi l’expression d’un cépage, le Merlot, qui s’épanouit pleinement sur ces argiles. C’est un vignoble très ancien. J’y suis arrivé en 1964 et j’ai connu une parcelle postphylloxérique qui avait été plantée en 1885. Il y a encore des parcelles plantées en 1957, mais la moyenne d’âge des vignes est de 35 ans. À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l’Inra et la chambre d’agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu’on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne. La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus : on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse. Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton. Nous privilégions des extractions très mesurées, ainsi les cuvaisons ne sont pas très longues car nous souhaitons rester sur le fruit et des tanins soyeux. S’ensuit l’élevage durant 18 à 20 mois en fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie selon les millésimes (un peu plus de 50 %). Nous évitons le surboisage, toujours dans un souci permanent de préserver la spécificité du vin. Le vignoble est protégé en lutte raisonnée. Nous pratiquons depuis 1991 l’étude de la maturité phénolique en parallèle avec la maturité physiologique. Avec l’indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d’un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d’évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l’exceptionnel 1947…” Ce Pomerol 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose... Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus. Superbe 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie, à savourer aujourd’hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux. Duclot est la référence incontournable du négoce de grands vins depuis sa création à Bordeaux en 1886. Pour le négociant, l’enjeu de ce déménagement est d’affirmer toujours plus son ancrage sur la fameuse “place” de Bordeaux, tout en marquant nettement son esprit d’ouverture face aux opportunités des différents marchés, sous la houlette de sa directrice générale Ariane Khaida. Quant au stock - plusieurs millions de bouteilles - il reste en lieu sûr dans les chais de Duclot, une plateforme logistique de 20 000 m2 située à Martignas, aux portes de Bordeaux. Ariane Khaïda dirige Duclot depuis quatre ans. “Notre site internet Chateauprimeur est le seul site internet au monde dédié à la vente de vins en primeurs, faisant bénéficier nos clients de cet accès direct aux allocations des châteaux. Concernant Chateaunet, nos magasins se sont offert un lifting pour mieux répondre aux attentes des clients en proposant une immersion totale dans l’univers des vins, Champagnes et spiritueux.”

   

Duclot

Jean-François et Jean Moueix
Duclot 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex






> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château La CROIX MEUNIER


Cette propriété familiale, exploitée par la Scea Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au Gfa Meunier. C’est la 5e génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Émilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation. Voilà un excellent Château La Croix Meunier Saint-Émilion cuvée Georges Meunier 2018, de belle robe soutenue, aux connotations caractéristiques de fruits frais et de sous-bois, d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale. Le Saint-Émilion GC cuvée R de Famille 2016, charpenté, corsé, de belle robe soutenue, c’est un vin ample et distingué en bouche, au nez puissant de groseille mûre, aux tanins veloutés, de très bonne évolution. Et ce Saint-Émilion GC cuvée R de Famille 2018, aux notes de cassis mûr et d’épices, puissant et harmonieux.

Sandrine et Camille Meunier
N° 7 Montlabert
33330 Saint-Émilion
Téléphone :06 88 15 26 19
Email : sand.pierre.meunier@orange.fr

Famille Elie JEUNE


Constituée de deux domaines, Grand Tinel dans le Nord et Saint Paul dans le Sud, c’est aujourd’hui l’une des plus vastes propriétés de l’appellation : 90 ha disséminés dans toute l’appellation, ce qui lui permet de bénéficier d’une grande diversité géologique et d’une multiplicité de situations en plateaux, en terrasses, en plaines ou en côtes. Un fleuron qui appartient depuis plus de huit générations à deux des grandes familles vigneronnes de Châteauneuf, les Jeune et Establet. Les Domaines sont certifiés HVE. “Les vendanges 2020 sont très qualitatives, nous confirme Christophe Jeune, tout s’est bien passé. Nous avons attendu la maturité. 2020 est un joli vin fruité, long en bouche avec beaucoup de finesse, peut-être pas du niveau des 2016 ou 2017. Nous sortons nos Châteauneuf-du-Pape 2018 rouges et les blancs 2019 et 2020. 2018 est un joli vin, pas de grande garde, plutôt fruité, assez fin, on commence à l’apprécier dès à présent. Châteauneuf-du-Pape Blanc 2020 est un millésime de grande garde, le 2019 est plus charnu, plus gras. Côtes-du-Rhône 2017, un très beau vin avec plus de caractère que le 2016, un vin plus tannique, plus gras, plus long, un joli millésime de garde. En 2019 et 2020 nous proposons une micro-cuvée en blanc 100% Roussane, 1800 bouteilles seulement, “Les Roussanes de Charles”, Charles était le prénom de notre grand-père. Un joli vin produit sur un terroir de sable au sud de l’appellation et dans le village. Le 2019 est à la vente, c’est un vin très concentré, très riche, très gras avec une belle minéralité, l’élevage sous-bois est très bien fondu, c’est un vin superbe.” Beau Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Alexis Establet 2018, 100% Grenache noir, issu de vieilles vignes de plus de 100 ans, au nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, très charpenté, riche au nez comme en bouche, un vin qui poursuit une excellente évolution. Le Châteauneuf-du-Pape rouge 2018, puissant, aux connotations de griotte, de cassis et de cuir, aux tanins riches, de belle couleur grenat soutenu et intense. Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc 2019, suave, avec des nuances de pêche et de tilleul persistantes, tout en distinction, complexe et rond.  Le CDR rouge 2017, 50% Mourvèdre, 30% Grenache noir et 20% Syrah, vignes de 43 ans, de couleur rubis profond, qui développe un nez puissant dominé par les fruits rouges cuits, un vin riche au nez comme en bouche, à prévoir sur une fricassée de lapin forestière à l'aïl ou une daube de boeuf provençale. Pour le Domaine de Saint Paul, en Agriculture Biologique, on retrouve ce beau Châteauneuf-du-Pape rouge 2018, 90% Grenache et 10% Syrah, au nez persistant où dominent des arômes subtils de cassis, de griotte et de cannelle, de couleur soutenue. c’est un vin complexe et chaleureux, intense et coloré, tout en nuances en finale (framboise, réglisse...), de bouche charnue. Le Châteauneuf-du-Pape blanc, onctueux avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité, il est dense tout en bouche, fleurant bon les amandes, la pêche et les fleurs.

Famille Jeune - Les Vignobles Elie Jeune SAS
3, route de Bédarrides - BP 58
84232 Châteauneuf-du-Pape Cedex
Téléphone :04 90 83 70 28
Email : contact@domainegrandtinel.com
Site personnel : www.domainegrandtinel.com

Domaine du CHAILLOT


Ce propriétaire sait aussi faire preuve de poésie: “Le paysage retient l’attention du peintre, il est émotion mais au delà..., le paysan sait qu’il faut lui apporter beaucoup de soin. Le paysage, réservoir inépuisable de trésors, doit être guidé, modelé par l’esprit de l’homme. S’il veut sa terre nourricière, il doit composer sans cesse avec les messages que lui livre une nature capricieuse. On s’attache aux lieux mais encore plus aux paysages. La vigne aime gravir les pentes et les sols pauvres, le vigneron imagine à cet endroit les rayons du soleil sur ses grappes et la naissance de son vin.” Charmant Châteaumeillant rouge cuvée Parenthèse 2019, très expressif, de belle charpente, alliant finesse et concentration, parfumé (cassis, poivre), de bouche soyeuse, d’excellente évolution.  Le Châteaumeillant rouge cuvée Rêvesens 2019, a une belle teinte grenat, aux tanins fondus, un vin qui dégage des nuances de framboise et de mûre, savoureux en bouche. Le Châteaumeillant rouge cuvée Domaine 2019, aux tanins mûrs, de bonne bouche, est un joli vin classique, tout en arômes, ample, vraiment très agréable. Friand Châteaumeillant rosé cuvée Domaine 2019, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée, sec et suave à la fois.

Pierre Picot
1, place de la Tournoise
18130 Dun-sur-Auron
Téléphone :02 48 59 57 69
Email : pierre.picot@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-du-chaillot.fr

CHAMPAGNE ELLNER SAS


Fondée au début 1900, la Maison Charles Ellner, est aujourd’hui gérée par la 3ème génération alors que la 4ème y a déjà pris une part très active depuis plusieurs années. Elle a su évoluer et grandir en préservant son identité et son savoir faire familial. Pour mémoire, Charles-Émile Ellner créa, au début du siècle, sa propre maison. Et, parmi ses successeurs, son fils Pierre, qui a été la véritable “locomotive” de la maison, a su transmettre à ses enfants cette passion pour la terre et le vin. Michel, plus attaché aux valeurs de la terre, s’est très souvent retrouvé aux côtés de son père et ils ont constitué le patrimoine de leur maison. Il a été suivi par ses deux fils Arnaud, maître de chai et Frédéric, directeur du vignoble. Jean-Pierre s’est vu confier la tâche administrative qui devenait de plus en plus lourde. Le vignoble couvre une superficie de 50 ha répartis sur une quinzaine de communes. La diversité, la richesse, la finesse de nos cuvées attestent de notre volonté de placer nos Champagnes au plus haut de l’échelle qualitative. La fidélité que nous accorde notre clientèle française, témoigne de la régularité et de la constance de nos Champagnes au fils des années. Toujours à la recherche de nouvelles opportunités, notre société a su développer ses marchés à l’exportation, secteur qui représente actuellement près de 60% de ses ventes. Il y a ce remarquable Champagne Séduction Millésime 2007, 70% Chardonnay partielle- ment vieilli en vieux fûts de chêne, 30% Pinot noir, dosage 6 g/l, pas de fermentation malo-lactique, c’est une belle cuvée de couleur or, alliant distinction et structure, ample et florale, de jolie bouche aux nuances de fruits confits, très élégante, de mousse intense et fruitée. Également un formidable 2006, 75% Chardonnay, partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 25% Pinot noir, dosage 6 g/l, de robe or clair, où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, bien équilibré et harmonieux, dense, de bouche puissante, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse et de pain grillé, un Champagne racé. Le 2005, 69% Chardonnay (Avize, Tauxières et Epernay) partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 31% Pinot noir (Rilly, Epernay et Sermiers), dosage 6 g/l, est bien spécifique à ce millésime puissant, une cuvée d’exception fraîche et fruitée, avec une mousse légère et parfumée, des arômes délicats aux des nuances de rose, de genêt et d’amande. La cuvée Prestige 2006, dosage 8 g/l, pas de fermentation malo-lactique, où dominent les agrumes macérés et les petits fruits secs, est tout en persistance aromatique, de jolie robe dorée, harmonieuse en bouche, complexe, révèle une finale délicate onctueuse et soyeuse. Le 2004 est sublime, au nez dominé par les fruits mûrs, très bien dosé, qui associe richesse, saveur et vivacité, d’une belle finale aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel. Formidable brut Premier Cru (Chardonnay majoritaire, 75%, le reste en Pinot noir), de robe or pâle, qui développe un nez de noisette fraîche, de bonne bouche, mêlant distinction et rondeur, un Champagne vineux mais en même temps tout en finesse, opulent et parfumé, aux notes de brioche en finale. L’Extra brut 50% Pinot noir, 30% Chardonnay, 20% Pinot meunier, est excellent, un Champagne de très jolie robe d’un or aux reflets roses, d’une grande fraîcheur, vif, fruité, avec une très belle fin de bouche, superbe à l’apéritif et pour accompagner un plateau de fruits de mer. Vous aimerez encore le brut Intégral, zéro dosage, donc, 60% Pinot noir et 40% Chardonnay, vif, frais, floral, tout en délicatesse, une réussite comme le Grande Réserve brut, 60% Chardonnay et 40% Pinot noir, cinq ans minimum sur lies, dont la couleur attractive annonce l'intensité de cette cuvée. Le nez est d'une vinosité nerveuse. La fraîcheur florale doublée de nuances fruitées précède une belle minéralité, tout en finesse et longueur en bouche.


Jean-Pierre Ellner
6, rue Côte Legris
51200 Epernay
Téléphone :03 26 55 60 25
Email : info@champagne-ellner.com
Site : champagneellner
Site personnel : www.champagne-ellner.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BALESTARD La TONNELLE


Balestard est l?un des trois crus de la famille Capdemourlin, 10 ha 60, sols argilo-calcaires, Merlot 70%, Cabernet Franc 25% et Cabernet-Sauvignon 5%.
Thierry Capdemourlin nous dit que ?la récolte 2019 est très jolie en qualité et en quantité. Cela va être un millésime exceptionnel, ample, riche, équilibré, très généreux en bouche, très élégant, il fait partie de la lignée des très grands millésimes à Bordeaux.
Nous commercialisons le 2017, ce millésime n?a pas toujours bonne réputation, c?est l?année du gel, or à Balestard, nous avons été épargnés, un peu moins sur les autres propriétés. Au Château Balestard, nous avons 28 h l/ha ce qui est tout à fait correct, par contre seulement 11 hl/ha au Château Capdemourlin. Nous avons trié pour faire des vins de qualité aux arômes de fruits rouges, c?est un vin élégant, de belle structure, très agréable à apprécier déjà. Nous le présentons actuellement et il plait beaucoup, ce 2017 mérite vraiment d?être dégusté.
En 2018, rendement moyen, c?est un très grand millésime, arômes de fruits noirs bien mûrs, beaucoup de sucrosité en bouche, les baies étaient petites et très concentrées. Nous sommes séduits par le beau volume en bouche, belle générosité, beaucoup de caractère. Il sera mis en bouteilles courant Juin.
Jacques Capdemourlin ajoute ?ce 2019 est un vin réjouissant, complet, juteux en bouche, suave, généreux, on se trouve en présence d?un millésime exceptionnel qui fera date, il me fait penser au 2016. Nous avons su attendre la maturité et avons bénéficier d?une petite pluie qui est arrivée pour empêcher le stress hydrique, l?évolution des fruits a été favorisée ainsi que la maturité. Ici, sur nos domaines, nous attendons toujours la maturité de nos Cabernets afin que les maturités Merlot/Cabernet soient équivalentes. Le 2019 est un millésime de garde au beau potentiel.
Nous poursuivons l?évolution de la propriété. Après avoir rénové le cuvier, les chais, où, après un tri sélectif, nous vinifions par gravité, ce qui est important pour la qualité, l?accueil, un nouveau lieu de dégustation. En effet, nous avons aménagé un nouveau lieu de réception avec une terrasse surplombant les vignes avec vue sur la cité de Saint-Emilion.?
Toujours remarquable Saint-Émilion GCC Château Balestard La Tonnelle 2017, d?une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d?épices et de vanille, c?est un vin ample, charmeur, de belle matière. 
Superbe 2016, de couleur soutenue, très équilibré, au nez complexe de cassis, de prune et d?épices, associant rondeur et structure, un vin très bien élevé, gras, tout en bouche, d?une belle persistance, idéal lors de vos repas de famille ou entre amis sur une cuisine traditionnelle, de terroir.
Le 2015, est un vin avec beaucoup de structure, très bien équilibré, au nez de cerise confite et d?humus, de charpente élégante, de bouche ronde mais puissante, dominée par les fruits macérés et l'humus, de fort belle garde. Le 2014, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé. ?Concernant le 2014, nous avons vendangé vers la mi-octobre. Dans l?ensemble de nos propriétés les robes sont homogènes, le vin est généreux, vineux, ample, notes de cerise noire et de truffe, bouche superbe, dense et racée, des tanins remarquablement enrobés par un boisé délicat. Finale longue et persistante, un superbe vin de garde. Pour le Château Cap de Mourlin, la robe est grenat intense, notes de fruits noirs, attaque franche et fraîche, belle concentration, tanins serrés, gras et onctueux, un très grand vin de terroir. Nous cherchons à obtenir cette complexité aromatique en vendangeant tardivement et en faisant de petits rendements de 35hl/ha. Nous avons prolongé l?élevage en barriques de 15 à 18 mois.? Le 2013, de robe grenat foncé, au bouquet développé avec des nuances fruitées et giboyeuses, aux tanins harmonieux, tout en bouche, fin et corsé à la fois, un vin charmeur. 
Splendide Saint-Émilion GCC Château Cap de Mourlin 2017, aux nuances de mûres et de grillé, un vin puissant et pourtant très rond, complet, aux tanins amples soyeux, dense et ferme à dominante de pruneau en finale, un vin coloré, de belle amplitude. Le 2016, aux nuances de truffe et de framboise, aux tanins souples, mêlant charpente, élégance et puissance aromatique, de couleur pourpre, avec des senteurs de fruits rouges surmûris. Le 2015, est généreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassis, cannelle), bien équilibré avec ses tanins savoureux.
Joli Montagne-Saint-Émilion Château Roudier 2017, il est équilibré, généreux et d?une exquise finesse, un vin très séducteur.
Le 2016, avec un nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, qui mêle rondeur et harmonie, aux tanins amples, est très équilibré au nez comme en bouche. Le 2015, toujours à la tête de son appellation, très classique, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, c?est un vin au nez de fruits rouges surmûris, légèrement épicé en finale, de très bonne charpente, de bouche puissante.

Jacques et Thierry Capdemourlin

33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 74 62 06
Email : info@vignoblescapdemourlin.com
www.vignoblescapdemourlin.com
 


Château PANCHILLE


Ce propriétaire passionné n?a pas perdu son temps en réalisant de nombreux investissements dans son vignoble de 20 ha (86% de Merlot, 12% de Cabernet franc, 1% de Malbec, 1% de Petit Verdot pour les rouges, et 60% Sauvignon, 40% Sémillon pour les blancs) : mise aux normes du traitement des effluents viti et vinicole, achat de nouvelles cuves Inox de 90 hl, volumes plus petits qui permettent de vinifier séparément les parcelles et offrent plus de choix pour les assemblages, automatisation de la régulation de température, restructuration du vignoble d?une parcelle de 1 à 2 ha tous les 4 à 5 ans. Le Château Panchille est engagé dans la démarche du SME des vins de Bordeaux.
Remarquable Bordeaux Supérieur 2016, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, qui a la couleur rouge soutenu, reflets pourpres, nez boisé, vanillé, notes de moka, fruits rouges mûrs, tanins à la fois puissants et enrobés, la finale est longue et boisée.
Splendide Bordeaux Supérieur cuvée Alix 2016, Merlot 90%, Cabernet franc 10%, 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, il a une belle robe soutenue, aux notes de cassis et de framboise, aux tanins ronds, ample et bien classique. Excellent Bordeaux blanc de Fernand, créé par Pascal pour son fils Fernand, vieilles vignes de Sémillon 50% et Sauvignon 50%, d?une finale longue aux agréables notes d?agrumes, de bouche vive.
Goûtez le Bordeaux rosé (50% Sémillon, 50% Sauvignon), de robe rose pâle, à la fois sec et friand. Et pour finir le Graves de Vayres rouge, (90% Merlot et 10% Cabernet franc), au nez de fruits noirs macérés, aux connotations épicées, un vin dense, complexe, séducteur, de garde.

Pascal Sirat

33500 Arveyres
Tél. : 05 57 51 57 39 et 06 17 49 77 63
Email : info@chateaupanchille.com
www.chateaupanchille.com
 


P. LANCELOT-ROYER


Peut monter dans le Classement. Un vignoble de 5 ha et une exploitation créée en 1960 par Pierre Lancelot, reprise en 1996, par sa fille Sylvie et son gendre Michel Chauvet. Les caves sont creusées dans la butte de craie juste derrière la maison. Le pressoir se trouve au sommet de la butte, le moût est acheminé dans les cuves par gravité.
Sélectionné depuis de nombreuses années et on le comprend avec ce très beau Champagne Millésime 2012, 100% Chardonnay, 100% Grand Cru Cramant, au nez dominé par les fruits blancs frais et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur persistante, de belle couleur jaune ambré, est un vin généreux et charmeur.
Toujours belle cuvée Dualissime Blanc De Blancs Grand Cru, 100% Chardonnay, 85% récolte de 2013 et 15% de vins de réserve vieillis en cuves émaillées, de belle robe, avec des notes de fruits frais et d?épices, de mousse fine, qui allie richesse aromatique et persistance, à goûter sur un turbot. Agréable Blanc De Blancs cuvée de Réserve R.R, 100% Chardonnay, 65% récolte de 2015 et 35% de vins de réserve vieillis en foudre, c?est un Grand Cru pur Chardonnay, est d?une bonne rondeur et avec un bouquet très aromatique aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle, bien dosé. Le brut cuvée des Chevaliers Grand Cru, 100% Chardonnay et 100% Grands Crus, 65% récolte de 2013 et 35% de vins de réserve vieillis en foudres, est tout en bouche, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de mûre, mêlant rondeur et charme, dense et finement bouqueté.

Sylvie Lancelot et Michel Chauvet
540, rue du Général-de-Gaulle
51530 Cramant
Tél. : 03 26 57 51 41
Email : champagne.lancelot.royer@cder.fr
www.vinsdusiecle.com/lancelotroyer
 



> Les précédentes éditions

Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020

 



Domaine de la COMBE AU LOUP


A. MARGAINE


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Château LAFLEUR du ROY


Château LASCOMBES


Domaine du CHAILLOT


Clos du PÈLERIN


Jean-Michel PELLETIER


GITTON Père et Fils


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


Pierre MIGNON


CLOS DES LUNES


Domaine Émile CHEYSSON


Château PLANTIER ROSE


Charles MIGNON


Domaine René FLECK et Fille


Château SAINTE-BARBE


Pierre FRICK et Fils


Jean-Marie NAULIN


POINSOT Frères


Château BARRÉJAT


Château FONROQUE


Château FRANC LARTIGUE


Château D'ARRICAUD


Château LAJARRE


GODINEAU Père et Fils


Clos BELLEFOND


Domaine de TORRACCIA


BOURGEOIS-BOULONNAIS


De SOUSA et Fils


Domaine de la VALÉRIANE



SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CLOS TRIMOULET


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales