Top Vin De France

Edition du 30/08/2016
 

CHAMPAGNE LEGRAS et HAAS

Superbe

LEGRAS et HAAS

Les 37 hectares de la famille Legras sont répartis sur 6 communes de la Marne et de l’Aube. Le vignoble a été constitué essentiellement par François Legras et ses enfants.


Les 38 hectares de la famille Legras-Haas sont répartis sur 6 communes de la Marne et de l’Aube. Le vignoble a été constitué essentiellement par François Legras et ses fils. La famille Legras-Haas étant originaire de Chouilly c’est tout naturellement sur cette commune que le vignoble a été développé en priorité et ce sont 18 hectares de Chardonnay en Grand Cru Chouilly qui sont aujourd’hui cultivés par Rémi, Olivier et Jérôme. Le village de Chouilly, est très étendu, il est limité au sud par le coteau de Saran, à l’est, par le Mont Aigu et à l’ouest, par le Mont Bernon. Il offre une grande variété d’exposition et de lieux-dits que la famille s’efforce de mettre en lumière dans ses vins depuis plus de 25 ans. En plus de la gamme classique, c’est aujourd’hui 4 assemblages différents de Blanc de Blancs Grand Cru tous issus de Chouilly que la Maison Legras & Haas propose. Tout d’abord le Blanc de Blancs Grand Cru, à l’image des quelque 25 parcelles dans le giron familial, est un Champagne qui exprime au mieux la complémentarité des différents terroirs de Chouilly , tendre soyeux et pourtant vif et vibrant. L’Extra Brut est issu en majorité de vignes un peu plus anciennes, un Champagne plus salin et plus concentré. Il prouve qu’un Grand Blanc de Blancs peut trouver un bel équilibre malgré une quasi absence de dosage. Les Blanc de Blancs Grand Cru, dans les millésimes 2007 et 2008 sont deux approches très différentes du Chardonnay de Chouilly : Le 2007 est dominé par le miel, le tilleul et la lavande, il est soutenu par une belle fraîcheur c’est un très beau champagne de repas. Le 2008 présente une personnalité plus affirmée encore. Agrumes frais, craie, une vivacité qui est la marque des grands millésimes, c’est un Champagne qui demandera encore quelques années pour s’épanouir pleinement (surtout en magnum). Associé à cette large gamme de Blanc de Blancs, on retrouve évidemment les Champagnes emblématiques de la Maison. Le Brut Tradition et le Rosé, dont l’assemblage, en majorité issu de Chardonnay, est la signature de la Maison. Ce sont des Champagnes crémeux et élégants qui, malgré un élevage déjà assez long (entre 3 et 4 ans) peuvent sans problème se conserver encore quelques années. La gamme est chapeauté par la cuvée Exigence. Depuis quelques années, elle est suivie d’un numéro qui définit un “lot”. La Cuvée Exigence N° 8 est un assemblage ambitieux de Vieilles Vignes Grand Cru des villages de Chouilly et Aÿ. Le Chardonnay et le Pinot noir s’y donnent la réplique avec puissance et élégance. C’est un vin complet et complexe qui méritera d’être gardé en cave et collectionné.

   

CHAMPAGNE LEGRAS et HAAS

Famille Legras-Haas
7 et 9, Grande Rue
51530 Chouilly
Téléphone : 03 26 54 92 90 et 03 26 55 40 92
Télécopie : 03 26 55 40 92
Email : direction@legras-et-haas.com

Site : www.vinsdusiecle.com/legras-haas




> Le palmares des vins


CLASSEMENT MEDOC
e_medoc.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR (Hors Classe)
MOUTON-ROTHSCHILD
GRAND-PUY-LACOSTE
MONTROSE
PICHON-COMTESSE
(LYNCH-BAGES)
CLERC-MILON
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BATAILLEY
LASCOMBES
BRANE-CANTENAC
CLAUZET
(LÉOVILLE-BARTON)
HAUT-MARBUZET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BEAU SITE
FONBADET
LA GALIANE
HAUT-BATAILLEY
TRONQUOY-LALANDE*
DAVID
SAINT-HILAIRE
(CALON-SÉGUR*)
ESTEAU
FONTESTEAU*
LESTAGE-DARQUIER
HOURTIN DUCASSE*
LE MEYNIEU*
LA PEYRE
CAMBON LA PELOUSE*
LAMOTHE-CISSAC
TEMPLE DE TOURTEYRON
BROUSTERAS
BOIS CARRÉ*
COUDOT
HENNEBELLE
LOIRAC*
LES MOINES*
AGASSAC
CISSAC
HAUT COTEAU*
LAGNEAUX*
LAGORCE BERNADAS
RAUX*
GRAVES DE LOIRAC*
(GORRE)
ROSE BRANA
(GRAND-PUY DUCASSE)
(FOURCAS-HOSTEN)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRIDANE
CANTENAC-BROWN*
DESMIRAIL*
FOURCAS-DUPRÉ
MAUCAILLOU
LAGRANGE*
MARQUIS DE TERME*
MAYNE LALANDE
MOULINE
ROLLAN DE BY
VILLEGEORGE
LE BOURDIEU
DOYAC
PANIGON
LAMARQUE
PLANTIER ROSE
PATACHE D'AUX
PETIT BOCQ
POMYS
SAINT-AHON
SOULEY-SAINTE-CROIX
TOUR-DU-ROC*
CARONNE-SAINTE-GEMME
DEVISE D'ARDILLEY*
(TALBOT)
CROIX du TRALE
HOURBANON*
(MONGRAVEY*)
REYNATS
ESCOT*
LOUSTEAUNEUF
LUSSAN
VITICULTEURS FORT MEDOC
MOULIN ROUGE
LES MARCEAUX*



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PONTAC-LYNCH
CHANTEMERLE*
DOMEYNE
TOUR SIEUJAN
TOUR MARCILLANET
SIORAC
LABADIE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
DONISSAN*
GRANINS-GRAND-POUJEAUX
FAUGEROUX
LARRIVAUX
LE TEMPLE*
SENILHAC
(SIGOGNAC)
SÉRILHAN

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


 A l'honneur

 Suivez nous

Patrick Dussert-Gerber sur Facebook Patrick Dussert-Gerber sur Twitter Patrick Dussert-Gerber sur LinkedIn Patrick Dussert-Gerber sur Viadeo




MILLESIMES 2016
Edition annuelle

Le terroir, sinon rien

Les grands vins racés et ... les autres

EXCLUSIF

Feuilletez gratuitement MILLESIMES en ligne comme le vrai magazine en tournant les pages

CLIQUEZ ICI


Recevez MILLESIMES en édition interactive PDF dès votre règlement
7 €
(format numérique PDF)

Recevez MILLESIMES en édition papier 464 pages en couleur présentation luxueuse


France Métropolitaine
15€
(port prioritaire compris)



 Les classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château CROZE de PYS


“En 1773, raconte-t-on, Joseph Roche cultivait des vignes d'Auxerrois à Saint Médard Catus lieu-dit “Causse de Cahors”. C'était l'âge d'or du Cahors, le vignoble atteignait 4000 ha. Le Lot, qui était navigable à cette époque, permettait aux gabarres de transporter les fûts jusqu'à Bordeaux d'où ils partaient pour l'Angleterre. En 1877, Auguste Roche vit toutes ses vignes complètement détruites par le Phylloxéra. Pour beaucoup de vignerons ce fut l'exode mais il décida de rester. Son fils Emest, marié à une fille de vigneron de Crayssac, décida de replanter de l'Auxerrois greffé sur un porte greffe américain résistant aux parasites, mais un malheur n'arrivant jamais seul, en 1956 les grandes gelées prirent le relais et détruisirent à leur tour de nombreuses parcelles. René ne se découragea pas et décida de reprendre en 1966 un vignoble abandonné situé sur la commune de Viré-sur-Lot : le Château Croze de Pys. Il va replanter Auxerrois, Merlot et Tannat. Sur ce terrain constitué d'une épaisse couche de gravier et de sable l'auxerrois va très vite exprimer le meilleur de lui-même. Oenologue de Bordeaux et après avoir dirigé pendant plusieurs années une entreprise vinicole, Jean décide en 1987 de poursuivre l'action de ses ancêtres et de développer le domaine.” Le vignoble, depuis janvier 2002, s'est engagé dans une démarche de certification dans le cadre du Référentiel QUALENVI (QUALité, ENvironnement, Vigneron, Indépendant). “Le terroir, précise Jean Roche, se caractérise par une association d'alluvions anciennes et modernes : les alluvions anciennes de la vallée ont été arrachées par le Lot au socle primaire du massif central; elles sont faites de galets de quartz et de sable ferrugineux mêlés d'argile mais surtout de silice, dont on sait l'influence sur la finesse du vin. Elles sont souvent recouvertes d'éboulis du Causse et sont accumulées en monticules qui forment des terrasses et des coteaux allongés, toujours bien drainants et le plus souvent exposés au sud. Les alluvions modernes plus près de la rivière restent très favorables à la vigne, car le limon de surface recouvre une épaisse couche de graviers et de sable.” Pour François Drougard, “ce 2015 est un millésime excellent mais inférieur à 2014. Ce vin a bénéficié d'une météorologie clémente, tanins bien maîtrisés, beaux volumes, fermentation malolactique parfaite, un vin facile nécessitant fort peu la main de l'homme. Millésimes à la vente en 2016 : peu de 2011, 2012 et 2014. Médaille d'Or pour le Prestige 2012 aux Vignerons Indépendants en 2015, Prix des Vinalies pour le Tradition 2014, et, A Mille et une Dégustation, 1 Etoile pour le Tradition 2012 et 2 pour le Prestige 2011. Nous sortons une nouvelle cuvée L’Ephémère pour 2016 en rouge, à base de 100% Merlot, ce vin est le résultat du travail effectué sur 1/2 hectare sur un seul cépage défini qui changera chaque année (d'où son nom), ainsi le vin ne sera jamais le même…” Remarquable Cahors cuvée Révélation 2011, pur Malbec, raisins issus de sélection parcellaire dont le rendement est limité à 35 hl/ha, vendange égrappée, vinification en cuves Inox thermorégulées, élevage 12 mois en fûts de chêne neufs, un vin avec une structure dense, très équilibré, au nez complexe où prédominent le cassis et le cuir, aux tanins bien fondus, ample et franc, charnu, tout en bouche.  Le Cahors Prestige 2012, où se mêlent la truffe, le cassis et la cannelle, bien équilibré avec ses tanins denses et savoureux, un vin d’une belle harmonie, de couleur profonde, de très belle garde. Le Cahors Tradition 2014  au nez de petits fruits cuits, allie puissance, typicité et souplesse, un vin de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, classique.

Scea des Domaines Roche

46700 Viré-sur-Lot
Téléphone :05 65 21 30 13
Email : chateau-croze-de-pys@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaucrozedepys.com

Domaine de TOASC


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Propriété de 12 ha, dont 6,5 ha de vignes et 2 ha d’oliviers. Ici, le vent de terre, de mer et la tramontane maintiennent l'état sanitaire des vignes et permettent une culture raisonnée. Sur les pentes où le dénivelé atteint 180 m, le travail est souvent pratiqué manuellement et rythmé par une taille courte, un effeuillage et des vendanges vertes limitant le rendement à 35 hl/ha. Les sols issus des alluvions du Var du quaternaire sont constitués du “poudingue”, agglomérat d'argile, sable et galets roulés, riche en éléments minéraux. Depuis 2012, les vins sont agréés Ecocert en culture biologique. Superbe Bellet rouge 2013, 60% Folle noire, 30% Grenache et 10% Braquet, élevé 12 mois en barriques, dense, aux tanins souples, au nez intense (notes de pruneau et de mûre), de bouche soyeuse mais puissante, idéal sur un tajine de bœuf aux pois chiches ou un sauté d'agneau.  Savoureux Bellet blanc cuvée du Père 2014, pur Rolle, vinifié en barriques avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs (poire, mangue) et de bruyère.  Le Bellet blanc 2015, Rolle très majoritaire avec un soupçon de Chardonnay (5%), aux notes de noisette, et d’agrumes, est d’un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, un vin tout en nuances, comme le Bellet rosé 2015, légèrement épicé, mêlant nervosité et suavité, persistance aromatique et longueur en bouche, aux connotations florales délicates (rose, narcisse), très séduisant.

Bernard et Jacqueline Nicoletti
213, chemin de Crémat
06200 Nice
Téléphone :04 92 15 14 14
Télécopie :04 92 15 14 00
Email : contact@domainedetoasc.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domainedetoasc
Site personnel : www.domainedetoasc.com

Château BATAILLEY


C’est un grand Pauillac classique, 70% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, 2% Petit Verdot, 3% Cabernet franc, vignoble de 57 ha, sur sol de silice et de grave, âge des vignes de 40 ans, fermentations 15 à 20 jours, élevage : 16 à 18 mois (55% de barriques neuves)... On le voit avec ce Pauillac GCC 2012, 70% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, 3% Cabernet franc et 2% Petit Verdot, très jeune, bien sûr, de couleur pourpre, au nez où s’entremêlent des notes de cannelle et de fruits macérés, un vin riche, d’une belle longueur, avec ce léger goût fumé très typique, d’une base tannique imposante, qu’il faut laisser se fondre. Remarquable 2011, structuré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, avec ces tanins savoureux, un vin légèrement poivré en finale, généreux. Superbe 2010, tout en couleur et en matière, très typé, gras, au nez subtil, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de griotte, de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, qui mérite de la patience pour en profiter pleinement. Dans la lignée, le 2009, de teinte pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi présents, dominé par le cuir, le cassis et la framboise, charnu comme il le faut, classique et savoureux, d’excellente bouche. “Le 2009 est un très grand millésime, me dit Philippe Castéja, je ne suis pas le seul à le dire, quel que soit la rive, en blanc ou en rouge. Nous avons connu d’excellentes conditions climatiques durant tout le cycle végétatif, et cela nous a permis de faire des vins de très grande qualité. Le 2010 est dans la même lignée mais, la fin d’été et le début d’automne ont été un peu plus compliqués, ce sont de très bons vins mais nous n’avons pas la même homogénéité qu’en 2009. Il y a des propriétés qui ont d’ailleurs mieux réussi le 2010 que le 2009, en tous cas ce sont deux très grands millésimes. Ce qui caractérise ces grands millésimes, c’est ce que tout est bon, sans exception. Si je faisais une classification entre les derniers millésimes, je dirais que le 2009 est exceptionnel, le 2010 un très bon millésime et le 2011 promet d’être un bon millésime. En effet, le 2011 possède un très bon potentiel mais c’est moins homogène. Cela dépendra de la façon dont les propriétaires auront travailler leurs vignes... Ce n’était pas un millésime facile à faire, il fallait l’aide des œnologues, alors qu’en 2009, tout était aisé.” Très beau 2008 qui mêle structure et velouté en bouche, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, aux senteurs de fruits macérés et d’épices, un beau vin de garde. Le 2007 est l’un des plus beaux vins du Médoc à déboucher actuellement, de robe pourpre intense, ample, complexe, est un vin structuré, avec une belle richesse d’arômes où dominent les épices, d’une longue finale avec des senteurs secondaires de fruits cuits. Le 2006 est un grand vin concentré, riche, de couleur grenat soutenu et intense, de très bonne structure, avec ce nez de fruits surmûris, de truffe et de poivre, très réussi, de garde. Le 2005, au charnu bien caractéristique, avec cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple, bien corsé comme il se doit, d’une belle palette aromatique (fruits mûrs, sous-bois, épices), un vin de garde. Le Pauillac GCC Château Lynch-Moussas 2012, 70% Cabernet-Sauvignon et 30% Merlot, structuré, très élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique, un vin qui allie distinction et richesse, de très bonne garde. Excellent 2011, typé, de couleur intense, ample et parfumé, de petits fruits cuits et de cuir, corsé en bouche, est un vin charnu, ferme et persistant en bouche, de très bonne évolution. Le 2010, charpenté, intense, riche, très bien élevé, au nez de myrtille, de violette et d’épices, gras, mêle puissance et distinction. Vous apprécierez également ce Pauillac Château Haut-Bages Monpelou Cru Bourgeois 2012, 68% Cabernet-Sauvignon, 26% Merlot, 5% Cabernet franc et 1% Petit Verdot, riche et fondu à la fois, de robe grenat soutenu, parfumé et persistant, aux tanins riches, très équilibrés, un vin corsé qui poursuit son évolution. Le 2011 est de bouche pleine, aux senteurs de fruits des bois macérés et de fumé, que l’on retrouve en bouche, puissant et savoureux, aux tanins amples. Le 2010, aux nuances fruitées et giboyeuses, est un beau vin complet, avec des tanins denses et harmonieux, d’excellente garde. Le Haut-Médoc Les Hauts de Lynch-Moussas 2012, 62% Cabernet-Sauvignon et 38% Merlot, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux en bouche. Le 2011 est de belle robe soutenue, ample, aux connotations de violette, de fraise et d’humus, de très bonne garde. Il y a également le Haut-Médoc Cru Bourgeois Château Haut-Madrac 2012, 55% Merlot et 45% Cabernet-Sauvignon, charnu, riche en couleur, aux tanins savoureux, au nez intense de fruits cuits (fraise des bois, mûre) et d’humus, un vin qui commence à peine à s’ouvrir.

Philippe Castéja

33250 Pauillac
Téléphone :05 56 59 01 13 et 05 56 00 00 70
Télécopie :05 57 87 48 61 et 05 57 87 60 30
Email : phcasteja@borie-manoux.fr
Site personnel : www.borie-manoux.com

DOMAINE MARC JOMAIN


Philippe, Catherine et Christophe JOMAIN, frères et soeurs, exploitent leur propre domaine au sein d'un groupement foncier créé le 03 novembre 1992. Le domaine comprend 9 hectares de vignoble à PULIGNY-MONTRACHET dont 4 produisent essentiellement des grands vins blancs de réputation mondiale issus du cépage chardonnay dans les appellations village, 1er cru et grand cru. Alliant modernisme et tradition, le domaine est dirigé avec dynamisme par la famille JOMAIN. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée. La lutte raisonnée permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en utilisant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts portent leurs fruits car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble. La vendange est récoltée manuellement, la vinification respectueuse de chaque appellation s'effectue par pressurage pneumatique. Les vins fermentent en fût de chêne dans une proportion n'excédant pas le quart de fût neuf. L'élevage traditionnel et la mise en bouteilles sont réalisés avec minutie sans manipulation excessive des vins sous le contrôle étroit d'un laboratoire d'oenologie agrée. Durant la fermentation malo-lactique les vins sont bâtonnés afin d'obtenir davantage de rondeur et de complexité. Au printemps, les vins sont alors soutirés et clarifiés par collage, la mise en bouteille intervenant généralement début septembre. Découvrez leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2010, un vin minéral, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits, avec des notes de tilleul et d’abricot. Remarquable 2009, avec ces senteurs spécifiques de pomme et d’amande grillée, un grand vin, gras, tout en arômes et longueur en bouche avec ces connotations discrètes de poire et de brioche, vraiment remarquable. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2010, avec ces notes de noisette et de miel, intense, tout en finesse, un vin à ouvrir sur des bouchées à la reine. Le 2009 est dense et subtil, un vin où l’on trouve des notes de tilleul et d’amande, typé, de bouche puissante, de robe jaune pâle aux reflets d’or, avec beaucoup de moelleux et de persistance.

Famille Jomain
1, rue de l'Abreuvoir
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Télécopie :03 80 21 94 45
Email : domainejomain@vinsdusiecle.com
Site : domainejomain
Site personnel : www.domaine-jomain.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de NALYS


Un Domaine d’une cinquantaine d’hectares regroupé sur 3 parcelles : La Crau, Le Bois Sénéchal et Grand Pierre. Le domaine est l’une des rares propriétés comportant encore les 13 cépages de l’appellation. C’est l’un des plus anciens Domaines de Châteauneuf-du-Pape, il apparaît déjà dans des documents de 1633.
Une référence avec ce Châteauneuf-du-Pape Réserve 2010, tout en couleur, très aromatique, avec des notes subtiles d’humus et de petits fruits rouges surmûris, gras et ferme, tout en bouche, de garde, évidemment. Le Châteauneuf-du-Pape cuvée Le Châtaignier rouge 2010, assemblage à 96% de Grenache et une pointe de Mourvèdre, provenant des plus vieilles vignes du domaine, marqué par son terroir, est gras et parfumé, tout en bouche, aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, d’excellente évolution. 
Excellent Châteauneuf-du-Pape Classique blanc 2012, mêlant nervosité et gras, un vin au nez délicat, fin et persistant, où l’on retrouve des notes de fleurs fraîches, de coing et de noisette, d’une finale chaleureuse (16 e). Le Châteauneuf-du-Pape Classique rouge 2011, de bouche structurée, est d’une belle harmonie, un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, très équilibré et généreux en finale. Et il y également ce Châteauneuf-du-Pape Eicelenci blanc 2011, de belle teinte, ample et très harmonieux, qui sent les noisettes et la pêche blanche, de bouche suave, que je vous conseillle aussi bien sur des ris de veau aux morilles qu’avec un consommé de homard en demi-gelée.

Route de Courthézon BP39
84230 Châteauneuf-du-Pape
Tél. : 04 90 83 72 52
Fax : 04 90 83 51 15
Email : contact@domainedenalys.com
www.domainedenalys.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château Chantemerle


Cette propriété familiale compte une quarantaine d'hectares de vignes.
Bien apprécié ce Médoc Cru Bourgeois 2014, 60% Cabernet-Sauvignon, 35% Merlot, 3% Petit Verdot, 2% Cabernet franc, élevé 12 mois en fûts de chêne, de couleur grenat, aux tanins équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, un vin riche, bien classique comme on les aime, et de très bonne garde. 
Il y a aussi le Médoc Château les Trois Manoirs rouge 2014, 55% Cabernet-Sauvignon, 35% Merlot,5% Malbec, 3% Petit Verdot, 2% Cabernet franc, élevé 12 mois en barriques. au nez de groseille et de cuir, de belle robe brillante, avec ces notes de framboise et de violette au pals, aux tanins fermes et mûrs à la fois, et le Médoc Château Lestage Chevillon 2014, 40% Merlot, 50% Cabernet-Sauvignon et 5% Petit Verdot, élevé 12 mois en fûts de chêne, de belle robe soutenue et brillante, très riche, d’une belle concentration d'arômes (cassis, épices...), ample.

Vignobles Cruchon et Fils
2, route de Vendays
33340 GAILLAN-MÉDOC
Tél. : 05 56 41 69 71
Fax : 05 56 09 30 08
www.chateauchantemerle.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine des PASQUIERS


L’histoire commence avec Paul Lambert qui crée le Domaine en 1935. C’est désormais la troisième génération qui exploite ce vignoble de 100 ha, s’étendant du terroir du Plan de Dieu jusqu’au pied des Dentelles de Montmirail. Méthodes culturales en lutte raisonnée.
Voilà un excellent CDR Sablet cuvée Prestige 2012, de couleur intense, très parfumé (griotte, pruneau), finement épicé, structuré, aux tanins harmonieux et puissants à la fois, un joli vin qui m’a particulièrement plu (8,50 e). Le CDR-Village Plan de Dieu rouge 2012 est fort bien élevé, aux senteurs de sous-bois et de myrtille, un vin aux tanins puissants mais ronds, équilibré (8,50 e). Beau Gigondas 2011, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche et bien typé (14,50 e). Le CDR-Village Plan de Dieu rouge cuvée l’Envy 2012, parfumé, est de bouche à la fois puissante et ronde, savoureuse avec cette finale de petits fruits rouges cuits (groseille, fraise des bois) et ces accents de sous-bois.

Jean-Claude et Philippe Lambert

> Les précédentes éditions

Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015

 



Château BELLES-GRAVES


Château PASCAUD


PHILIPPONNAT


Jean-Yves LAROCHETTE


Alain THIÉNOT


Château La PEYRE


Eugène RALLE


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château La GALIANE


Clos LABARDE


Vignobles GASSIES-GAUTEY


H. GOUTORBE


Cru LAMOUROUX


CHARPENTIER


Château PIRON


Louis HUOT


Château TROTTE VIEILLE


Château LUCHEY-HALDE


Clos BELLEFOND


COULY-DUTHEIL


Jean-Christophe MANDARD


Château de COUDOT


Domaine Roger LUQUET



EARL GUY MALBETE


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU MACQUIN


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE ALARY


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


H. DARTIGALONGUE ET FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales