Top Vin De France

Edition du 19/01/2016
 

CHATEAU DU GRAND BOS

Référence

Château du GRAND BOS

un authentique cru bourgeois


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER 2013, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771 et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce « Bourdieu » - depuis le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes – depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2005 : robe sombre, grenat aux reflets violine. Nez riche et complexe aux notes de fruits (cerise), de poivre et de sous-bois. En bouche, structuré, ample, équilibré. Finale longue et majestueuse. Rouge 2006 : robe rubis soutenu limpide et brillante. Nez ouvert, aérien avec de fines épices, réglisse et cerise noire. En bouche, concentration aromatique, rondeur des tanins, notes de cuir et de fruits légèrement cuits. Finale soutenue rehaussée d’un fin boisé. Rouge 2008 : robe pourpre profonde et dense. Nez épanoui, complexe et riche (baies noires, vanille). En bouche, structure maîtrisée, onctuosité, complexité (cassis, mure), pleine et fondue à la fois. Finale ample et expressive. Rouge 2009 : robe moirée, reflets rubis profond. Nez capiteux à nuances réglisse/caramel. En bouche, puissant et charnu, structuré, aux tanins serrés avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe sombre somptueuse. Nez épanoui, osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse et le caramel. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé avec une petite touche cannelle. Attaque ronde et puissante amenant un corps long, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Blanc 2009 : robe soutenue aux reflets or-vert. Nez de belle intensité de fleurs séchées et de vanille. En bouche, souplesse et fruité discret. Blanc 2010 : robe jaune pâle. Nez frais, mentholé, minéral, léger toasté, nuance florales. En bouche, le bois est présent sans masquer le fruit, bon équilibre. Blanc 2011 : couleur jaune-vert superbe, brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs (amande, figues) et d’agrumes (écorce d’orange et de citron) évoluant vers des nuances plus exotiques (mangue, ananas). En bouche attaque fraîche et délicate. Évolution grasse, acidulée, reflet fidèle du nez fruits secs et agrumes. Bon équilibre avec une finale légèrement minérale, superbe longueur. Vin alliant tradition et terroir.

   

CHATEAU DU GRAND BOS

André Vincent

33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20
Télécopie : 05 56 67 16 77
Email : chateau.du.grand.bos@free.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT COTES-DE-BORDEAUX
e_cote-de-bordeaux.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
CROUTE-CHARLUS
MOULIN VIEUX
CLOS DU NOTAIRE
HAUT-MACO
LA CROIX-DAVIDS
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX
MARSAN
RICAUD
BAVOLIER
LAMOTHE de HAUX
MELIN
PAYRE
CASTILLON FRANCS
ARTHUS
BLAYE
BERTHENON
HAIE
Les GRAVES
LAGARDE
LARRAT
PONT LES MOINES
VALENTIN
PETIT BOYER
SEGONZAC



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
HAUT-MOUSSEAU
COTS
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

ANNICHE
CEDRES
(CARIGNAN)
BRETHOUS
GENISSON
MALLIÉ CHANTE L'OISEAU
CASTILLON FRANCS
HAUT-BEYNAT
BEL-AIR
(CLOS VIEUX ROCHERS)
FILLIOL
PILLEBOIS
BLAYE

GRAND MOULIN*
GRAVES D'ARDONNEAU*
HAUT-BACON
BERGERE-BRIMAUD

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
GRAND-MAISON
REYNAUD
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

(BARREYRE)
CAVE QUINSAC
(GRIMONT)
SAINT-AMAND
CASTILLON FRANCS
(PUYFROMAGE (Francs))
BLAYE

BOTTE
PETITS-ARNAUDS

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château SPENCER LA PUJADE


Niché au cœur d’un cirque de 35 ha, le Château puise sa force dans un sol argilo-calcaire et dans le micro-climat dont bénéficient ses parcelles. Chacune d’elles ayant son identité, on les vinifie séparément avant de les assembler amoureusement pour atteindre l’excellence. De la culture de la vigne à l'élevage, la vinification ne serait rien sans la main de l'homme : macérations et fermentations douces se succèdent, permettant au raisin de s’exprimer pleinement. “M. et Mme Spencer on acheté le Domaine en 2009, je suis arrivé en décembre 2011, nous raconte Sébastien Bonneaud. Nous avons commencé par restructurer le vignoble de 30 ha en production. Nous sommes actuellement en train de faire de gros investissements dans la cave, le chai et le caveau de réception. L’encépagement est constitué de 50% Carignan, 20% Syrah, 20% Mourvèdre et 10% Grenache. L’âge moyen du vignoble est de 40 ans. Sur certaines parcelles, où nous produisons des vins 100% Carignan, il y a de vieilles vignes plantées dans une sorte de cuvette sud sud-ouest. Je travaille les vins sur le fruit, surtout pour les cuvées, le P’tit Spencer… ainsi que les rosés. Pour d’autres, je travaille plus sur la structure, l’ossature tannique et l’élevage en barriques. La commercialisation s’effectue à 80% à l’export un peu partout, sauf en Asie. Nous produisons selon les millésimes 50 000 bouteilles. Le 2013 est un millésime très réussi mais, franchement dans le Languedoc, impossible de rater un vin, je suis natif de Périgueux et j’ai travaillé longtemps dans les châteaux bordelais, ici avec le climat que nous avons, toutes les conditions sont réunies pour produire de très bons vins : l’ensoleillement, la pluviométrie, le mistral. Actuellement, pour les vins de garde, nous commercialisons les 2012 et 2011, où l’on recherche vraiment la typicité Mourvèdre, ils bénéficient d’un élevage en demi-muids. Le Petit Spencer et les vins 2013 et 2014 prêts à être bus, sont très fruités, des vins de soif, nous en vendons beaucoup dans de grandes brasseries tout comme le délicieux rosé 2014.” Vous aimerez comme nous ce superbe Corbières rouge Le Bosc 2011, médaille d’Or Concours de Bruxelles 2013, de robe pourpre, au nez puissant où domine la groseille, de bouche généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, qu’il faut attendre un peu avant de l’ouvrir sur un gibier. Le Corbières Millésime 2011, très typé, intense, charpenté, de belle teinte grenat, mêle couleur et matière, au nez à dominante de fruits et d’humus, puis, au palais, aux connotations de fumé et de pruneau cuit, un vin de garde, bien sûr. Pour ce vin, icône du château, c’est dans des fûts de chêne issus des meilleures forêts françaises et des plus grandes tonnelleries que se poursuivra l’élevage pendant 15 à 18 mois. Le Corbières rouge Tradition 2011, médaille d’Argent Concours de Bruxelles 2013, développe des nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses. Excellent Corbières rosé La P’tite Sœur, avec ces arômes de fleurs fraîches et de framboise mûre, de bouche friande et ferme à la fois, parfait sur un thon basquaise, et cet IGP Carignan Vieilles Vignes 2013, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent le pruneau et les épices, gourmand, tout en bouche.

Sébastien Bonneaud
Rue de l'Eglise
11200 Ferrals-Les-Corbières
Téléphone :06 09 04 39 34
Email : contact@chateauspencer-lapujade.fr
Site personnel : www.chateauspencer-lapujade.fr

Domaine La MEREUILLE


Un Domaine de 16 ha. Culture et vinifications traditionnelles, dans le respect du terroir. Vous allez aimer ce Châteauneuf-du-Pape Les Baptaurels rouge 2012, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, un vin puissant, riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, de bouche pleine. Beau 2010, aux notes complexes de mûre et d’humus, aux tanins très bien équilibrés, de bouche puissante, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fumé en finale. Excellent 2009, riche, charnu et parfumé (fruits rouges surmûris, cuir, épices), un vin alliant structure et distinction, de bouche dense et persistante, d’évolution prometteuse. Le 2008, médaille d’Or au Concours Vignerons Indépendants 2011, très classique, aux nuances d’épices, de fruits noirs, intense en couleur et en arômes, mêle gras et intensité. Superbe 2006, médaille d’Or au Concours Vignerons Indépendants 2009, classique, aux tanins puissants et fins à la fois, gras, dense en bouche, riche en arômes, aux notes de fruits cuits, de cannelle et d’humus. Très joli Châteauneuf blanc 2013, d’une grande finesse, racé, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample, avec des nuances d’amande, de narcisse et de citron cuir suave, d’une belle persistance aromatique en bouche.

Philippe Granger
Quartier Le Grès - Impasse 2580
84100 Orange
Téléphone :04 90 34 10 68
Télécopie :04 90 34 27 77
Email : micbouyer@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-la-mereuille.com

BAUMANN-ZIRGEL


“Nous exploitons maintenant quatre grands crus (Mandelberg, Schlossberg, Schoenenbourg et Sporen), nous dit Benjamin Zirgel, et toujours les 4 lieux dits (Streng, Schwenkel, Stumpfgasse et Bouxberg). Notre plus vieille parcelle à 87 ans, et notre conversion Bio touche à sa fin : 2015 sera notre première année en production Bio certifié Ecocert.” Voilà un très séduisant Riesling Grand cru Mandelberg 2011, de jolie robe brillante, puissant et fin à la fois, délicat, très séduisant, avec une belle intensité aromatique légèrement épicée, harmonieux et distingué. Le Riesling Grand Cru Schoenenbourg cuvée Arthur 2011, où l’on retrouve des nuances de poire et d’amande, est une cuvée de robe claire, tout en souplesse, très bien équilibrée, aux notes de grillé en finale. Le Gewurztraminer Grand Cru Sporen 2012, au nez d’amande et de coing, est un vin vif et ample, intense, charmeur avec des notes de fruits secs, très légèrement poivré comme il le faut. Le Pinot Gris blanc 2012, séduisant, est très floral, de bouche pleine. Le Crémant d’Alsace brut, de belle couleur jaune ambré, avec ces reflets verts typiques, aux notes de noisette, de pomme et de pain brioché, est très harmonieux, de bouche distinguée. Gîtes sur place.

Jean-Jacques et Benjamin Zirgel
5, rue du Vignoble
68630 Mittelwihr
Téléphone :03 89 47 90 40
Télécopie :03 89 49 04 89
Email : baumann-zirgel@wanadoo.fr
Site personnel : www.baumann-zirgel.com

EARL GUY MALBETE


Domaine familial depuis 4 générations. L'exploitation assume la gestion complète de 4 ha de Sauvignon, 4 ha de Pinot noir et 2 ha de Pinot gris. La culture se fait de façon traditionnelle : buttage, débuttage, incorporation de fumier naturel. Vinification traditionnelle, élevage du vin sur lie fine, filtration sur terre (pas de collage). On retrouve tout cela dans de Reuilly Pinot noir 2010, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, avec des nuances caractéristiques en finale où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices. Excellent 2010, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample et parfumé, de très bonne garde. Le Reuilly Sauvignon blanc 2012, classique, est élégant, au nez de rose et d’amande, un vin de bouche ample et parfumée. Excellent rosé Pinot gris 2012, de robe brillante, au nez d’agrumes et de fruits blancs frais, tout en souplesse. Voilà une belle réussite avec ce Reuilly Pinot Noir 2012, vraiment séduisant, aux connotations de sous-bois et de fruits surmuris, un vin ample, charnu en bouche, avec cette finale légèrement poivrée et giboyeuse, d'évolution prometteuse.

Guy et Florence Malbète
Le Bois-Saint-Denis 16, chemin du Boulanger
36260 Reuilly
Téléphone :02 54 49 25 09
Télécopie :02 54 49 27 49
Email : guymalbete@vinsdusiecle.com
Site : guymalbete


> Nos dégustations de la semaine

Jacques CHARLET


Au XVIIIe siècle, la famille Charlet était propriétaire et marchand en vins à Saint-Amour et Juliénas, à la frontière de la Bourgogne et du Beaujolais. L’acte d’association de Jean et Joseph Charlet daté du 20 octobre 1754 en témoigne, ainsi que divers livres de comptes de l’époque. Les vins Charlet avaient déjà une excellente clientèle à cette époque dans la région parisienne : nous trouvons notamment la livraison d’une pièce de vin à Monsieur Gabriel, Premier architecte du Roi Louis XVI qui travailla au Château de Versailles !
Aujourd'hui, Jacques Charlet est dirigé par la famille Barbet, liée aux Charlet suite à plusieurs mariages. Ils sont aussi propriétaires des domaines historiques situés à Saint-Amour et à Juliénas.
On se fait donc plaisir avec ce Morgon Côte de Py 2013, aux senteurs de violette et de mûre, un vin avec des notes de poivre et de cassis au palais, charnu, d’une belle finale, tout en bouche, qui poursuit son évolution (14,46 €). Le Moulin-à-Vent Climat Champ de Cour 2013, est vraiment très réussi, de bouche structurée, d’une belle harmonie, un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, bien équilibré et généreux (14,89 €). 
Le Juliénas Clos de Poulettes 2013, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, est également une réussite, puissant, savoureux (12,57 €). Excellent Pouilly-Fuissé Domaine des Sansonnets 2014, de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de chèvrefeuille, de pomme mûre et de brioche, est d’une élégance persistante en bouche (25,30 €). Même maison que Loron et Collin Bourisset.
1846 route Nationale 6
71570 La Chapelle-de-guinchay
Tél. : 03 85 36 82 41
Fax : 03 85 33 83 19
Email : contact@jacques-charlet.fr
www.jacques-charlet.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

VIOLOT-GUILLEMARD


Remarquable Pommard Premier Cru Épenots 2010, d'un beau rouge foncé brillant, au nez d'humus et d'épices, associant puissance et finesse, est un vin coloré et charnu, avec des tanins riches et soyeux à la fois, de bouche intense où domine le pruneau, qui poursuit son évolution. Le Pommard Premier Cru La Platière 2011, très typé, aux tanins puissants et mûrs à la fois, un vin très parfumé, dense et persistant comme il le faut, très structuré. Le Pommard Rugiens Premier Cru 2010, de bouche puissante, aux tanins fondus, avec ces notes bien caractéristiques de petits fruits mûrs légèrement épicés, est un vin qui demande à se fondre. Joli Meursault Les Meix Chavaux 2011, de bouche harmonieuse, tout en finesse, au nez de fruits mûrs et de narcisse, bien marqué par son terroir, mêlant gras et ampleur. Le 2010 est d'une belle harmonie, au nez subtil à dominante de pain grillé et d'acacia.

Thierry Violot-Guillemard
Clos de Derrière Saint-Jean - 7, rue Sainte-Marguerite
21630 Pommard
Tél. : 03 80 22 49 98
Fax : 03 80 22 94 40
Email : violot.pommard@cegetel.net
www.vinsdusiecle.com/violot-guillemard
www.violot-guillemard.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine des BORIES


Après avoir été impliqué chez un fleuron de la gastronomie au Québec pendant une douzaine d’années, Vincent Chabert a repris le Domaine en 2006. Le vignoble est situé sur des terrains d’argile sur sous-sol calcaire avec présence de gravette et parfois de petits galets roulés.
Travail du sol, enherbement, apport d’humus et de chaux... expliquent cet excellent Madiran 2011, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, gras, aux tanins structurés. Le 2009 se goûte particulièrement bien en ce moment, charmeur, au nez intense de petits fruits rouges mûrs (cassis, mûre) et d'humus, un vin mêlant rondeur et structure, où le charnu prédomine. Le Réserve 2010 est concentré, alliant finesse et structure, de robe dense, de bouche pleine, aux tanins bien fermes, au nez dominé par la prune et les sous-bois, de garde. 
Très joli Pacherenc-du-Vic-Bilh 2012, aux senteurs persistantes, de bouche suave, tout en subtilité d'arômes, de belle teinte, avec des notes de tilleul et d'abricot très mûr. Excellent 2009, mêlant richesse aromatique et persistance, avec des notes de noix fraîche et d'abricot, à déboucher sur des ris de veau.

Vincent Chabert
10, route du Boscq
64350 Crouseilles
Tél. : 05 59 68 16 24 et 06 79 65 43 49
Email : dom.desbories-madiran@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013

 



Domaine Aline et Rémy SIMON


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Château de COUDOT


Domaine du DRAGON


André DEZAT et Fils


Château TROTTE VIEILLE


BARON ALBERT


Château FONTESTEAU


Domaine BEAUVALCINTE


Château CANTENAC


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Château Le BOURDIEU


Château LESTAGE-DARQUIER


Domaine DENUZILLER


Philippe de LOZEY


Clos LABARDE


Château LUCHEY-HALDE


Veuve A. DEVAUX


Château HENNEBELLE


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine Franck PEILLOT


Château HAUT-CALENS



DOMAINE PICHARD


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHARLES SCHLERET


DOMAINE ALARY


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHATEAU FABAS


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU PONT LES MOINES


CLOS TRIMOULET


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales