Top Vin De France

Edition du 12/01/2016
 

DOURTHE, UNE BELLE SAGA FAMILIALE

Passion

Château MAUCAILLOU

La famille Dourthe, d’origine landaise, se dédie à la viticulture et à l’élaboration de vins fins depuis le milieu du XIXe siècle. Philippe Dourthe était passionné par les grands terroirs viticoles et la production de vins de haute expression, et c’était un personnage emblématique du vignoble médocain, sa forte personnalité et son franc-parler réputés. Ses enfants, Caroline, Pascal et Magali, représentent la 6e génération et perpétuent cette longue et noble tradition, n’ayant de cesse d’agrandir le patrimoine familial.


En 1972, la famille reconstitue le vignoble du Château Felletin Cru Bourgeois situé à Lamarque en Haut-Médoc qu’ils commercialisent sous le nom de Maucaillou-Felletin. En 1989, les Dourthe rachètent le Château Duplessis-Fabre, Cru Bourgeois à Moulis, puis l’aventure passe par la rive droite où ils acquièrent en 2003, le Château de Beau Rivage, en Bordeaux-Supérieur, situé sur un splendide terroir qui surplombe la Garonne. À ce jour, ils contrôlent 150 hectares de vignobles sur des terroirs privilégiés et méticuleusement sélectionnés, et la production annuelle totale atteint 1million de bouteilles. Ils produisent des vins qu’ils vinifient eux-mêmes et qu’ils commercialisent au meilleur rapport qualité-prix pour permettre ainsi aux nombreux amateurs de partager le plaisir qu’ils ont eu à élever de tels vins de prestige. Château Maucaillou Château Maucaillou s’étend sur 90 hectares de vignes d’âge moyen de 25 ans (51% Cabernet-Sauvignon, 42% Merlot et 7% de Petit Verdot) et se trouve au cœur du Médoc à Moulis. Cette très belle propriété occupe une situation privilégiée entre Margaux et Saint-Julien. C’est le fief de la famille Dourthe qui y consacre son énergie depuis de nombreuses années et a constitué une formidable entité en plus du vignoble et des chais : école du vin, salle de réception, chambres et table d’hôtes au Château, musée des arts et métiers de la vigne et du vin... Les terroirs viticoles qui portent les vignes du Château Maucaillou sont constitués de belles croupes d’alluvions du quaternaire provenant en grande partie de la nappe graveleuse garonnaise de Güntz (80% de Graves de Güntz et 20% d’argilo-calcaire), celle des Grands Crus Classés du Médoc. La vinification est conduite dans un cuvier luxueux bénéficiant de l’équipement automatisé, un modèle du genre souvent cité en exemple par les sommités de l’œnologie bordelaise. La cuverie tout en acier inoxydable est équipée de contrôles thermiques précis pour appliquer la méthode de vinification propre à la famille Dourthe, qui consiste à baisser la température durant les premiers jours de fermentation afin d’extraire la quintessence des arômes de fruits, puis de relever la température du moût, en fin de fermentation, pour l’extraction des tanins les plus fins et obtenir une belle couleur soutenue. Les vins du Château Maucaillou sont d’une couleur très foncée, les tanins sont fins, on note beaucoup de gras, de richesse, de fruité, avec des saveurs mûres, les vins sont harmonieux, généreux et corsés. La série des millésimes 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 et 2005 est particulièrement réussie. N°2 de Maucaillou : ce Cadet du Château Maucaillou est un vin issu de sélections particulièrement sévères. C’est un vin charmeur, généreusement fruité, long en bouche, une valeur sûre de l’appellation Moulis-en-Médoc. “Le Haut-Médoc de Maucaillou, nous précise Pascal Dourthe, est un vin que nous avons proposé à la place de Bordeaux à partir du millésime 2003. C’est une qualité un peu différente de Maucaillou, un vin qui a ses propres particularités avec, notamment, un fruité très enveloppant, très agréable. Le Haut-Médoc de Maucaillou est issu des vignes situées sur la commune de Lamarque et qui font partie intégrante du Château Maucaillou. Cela correspond à des parcelles que mon père avait achetées il y a fort longtemps et que nous sommes heureux de mettre en valeur tant elles sont situées sur des terroirs contigus à Maucaillou.” Château de Beau Rivage “J’ai une affection toute particulière pour le Château de Beau Rivage, poursuit Pascal Dourthe, un joli Bordeaux Supérieur que nous avons acheté en 2003 et qui est situé sur la commune de Beaurech. C’est une belle entité de 55 hectares d’un seul tenant en bord de Garonne, avec des sols très intéressants composés d’alluvions et de graves. La grande et belle cuverie de 4500 hl permet de travailler dans d’excellentes conditions. Le vin est charnu, d’une belle matière fruitée soulignée par un léger boisé. Les arômes de cerise noire mûre et de griotte, de pain grillé, sont très présents, le vin est très agréable en bouche, complet, rond et souple.” Ce vin est principalement commercialisé sous la marque Le Bordeaux de Maucaillou.

   

DOURTHE, UNE BELLE SAGA FAMILIALE

Famille Dourthe

33480 Moulis-en-Médoc
Téléphone : 05 56 58 01 23
Télécopie : 05 56 58 00 88
Email : chateau@maucaillou.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
e_val_de_loire_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
Clos de L'ÉPINAY (V)
CAPITAINE
AUBERT (V)
LA GUILLOTERIE (S)
LA PALEINE (S)
GAUTERIE (A)
LA VARIERE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY


André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
A. ROBLIN (S)
Daniel REVERDY (S)
SARRY
VATTAN (S)
BAUDIN (PF)
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
BONNARD (PF)
CAVES POUILLY (PF)
CHAMPEAU (PF)
CREZANCY/CHEVREAU (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
PABIOT (PF)
P'TIT ROY (S)
J.-M. ROGER (S)
PETIT (PF)
Thierry VERON (S)
SAUTEREAU (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
COMMANDERIE (Q)
MALBÈTE (R)
MANDARD (T)
RENAUDIE (T)
TROTEREAU (Q)
CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
LECOMTE
MONTIGNY (T)
MOELLEUX
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA VARIÈRE (B)
DANSAULT
AUBERT (V)
L'ÉTÉ (CL)
GODINEAU (B)
ROCHETTES (CL)
FONTAINERIE (V)
HAUT PERRAYS (CL)
CREMANTS

BOUVET (S)
PETITE CHAPELLE
MUSCADET
AUTRES
MORILLEAU
POIRON-DABIN
BREUIL DE SEGONZAC (igp)
COING SAINT-FIACRE
TOURLAUDIÈRE
HAUTE NOELLES



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
GAUDRELLE (V)*
FOSSE SÈCHE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
Alain GIRARD (S)*
ERMITAGE (S)
LOUIS (S)
S. DAGUENEAU (S)
FOUASSIER (S)*
GRALL (S)*
TEILLER (MS)
PICARD (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX

(LEBLOIS (M)*)
GAUTHIER-LHOMME (V)
CREMANTS
AMANDIERS (S)
MUSCADET
AUTRES
COGNETTES*
ELGET
ESPÈRANCE
MÉNARD-GABORIT
PLESSIS GLAIN
R de la GRANGE
TOPAZE*
BIDEAU-GIRAUD
GARNIERE*
DURANDIÈRE*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(CR.-ST-LAURENT (S))
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX
CREMANTS
(CHAMPALOU (V))
MUSCADET
AUTRES

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Clos LABARDE


Le vignoble (4,6 ha) est planté à l’est de Saint-Émilion, sur un coteau argilo-calcaire. Les méthodes de culture sont à l’ancienne : labour et pas de désherbant, les vendanges sont faites manuellement, les grappes triées sur tapis et éraflées, le chai a été rénové, parfaitement équipé pour pratiquer des cuvaisons longues contrôlées par thermorégulation. L’élevage dure de 18 à 22 mois dans des barriques de chêne dont 1/3 renouvelé chaque année. “Si le 2013 est une petite année correcte, avec des vins agréables à boire rapidement, nous explique Nicolas Bailly, le millésime 2014 est nettement au-dessus, à tous points de vue : un vin volumineux, structuré, concentré, aromatique avec une bonne acidité. Ventes en 2015 :  les 2012 à l'exportation, les 2009 et  2010 aux particuliers.” On se fait toujours plaisir avec son Saint-Émilion GC 2011, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de belle matière.  Le 2010, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, est dominé par le cuir, le cassis et la framboise, charnu, tout en opulence, de garde. Le 2009 est remarquable, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre, vraiment excellent. Le 2008 se goûte très bien aujourd’hui, de belle robe pourpre, dégageant un nez subtil avec ces connotations de cassis mûr et de truffe, un vin fondu mais riche au palais, tout en charpente. Tout en charme également, le 2007, long en bouche, au nez légèrement épicé, est un vin avec des notes spécifiques et persistantes de mûre, de bouche pleine.

Nicolas Bailly
Bergat
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 43 39
Télécopie :05 57 74 40 26
Email : nicolasbailly.closlabarde@sfr.fr

Château FABAS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec 58 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin, aidé de ses deux fils Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. “En 1996, nous raconte Roland Augustin, nous avons revendu nos 3 ha 80 de Champagne et cherché une propriété pour avoir plus d’indépendance et nous développer. Nous cherchions une région agréable et au potentiel qualitatif. Nous avons visité environ 80 propriétés dans le sud de la France... cela nous a pris plus de deux ans avant de trouver Château Fabas. L’exploitation compte 158 ha et nous avons remanié le vignoble pour atteindre 63 ha dont 45 en AOC et 18 ha en vins de cépage. Nous avons beaucoup planté les cépages régionaux et replanté du Cabernet franc, du Sémillon et du Petit Verdot, des cépages que l’on voit plus du côté de Bordeaux, un nouveau challenge. Avec mes deux fils, nous sommes une structure familiale, et cela nous permet de travailler avec beaucoup de souplesse et de réactivité. Nous ne recherchons pas l’effet millésime, je suis d’origine champenoise et les champenois travaillent comme cela. J’ai créé un goût Fabas et tient à le conserver pour donner une régularité qualitative à mes vins. Nous vendons 50% France et 50% export. Nous avons un accueil très chaleureux ici, avec un caveau de vente, sommes ouverts toute l’année, c’est un avantage réel pour les clients d’être reçus par la famille. Nous avons à cœur de maintenir de très bons rapports qualité-prix, face à des prix exorbitants en Languedoc, je pense qu’il faut garder notre spécificité : “sans authenticité, point d’émotion”. Nous avons fait de gros investissements au niveau de la cave, beaucoup planté ces dernières années, arrivons à 63 ha : il fallait augmenter la capacité d’accueil des raisins ! Nous avons donc acheté un groupe de froid beaucoup plus puissant, une table de tri automatique pour éviter au maximum les goûts herbacés et pouvoir effectuer des macérations plus longues pour extraire le plus possible et, enfin l’achat d’un nouveau pressoir pneumatique.” “Le 2014 nous promet des vins assez légers, nous dit Loïc Augustin, pas trop d’alcool ce qui plaît aux consommateurs, les Syrahs étaient bien mûres, un vin qui est plus sur le fruit, assez friand et gourmand. Nous n’avons pas poussé trop l’extraction, nous privilégions le fruit. Ce sera un millésime très agréable à déguster rapidement. De toutes manières, au Château Fabas, nous n’aimons pas les vins trop corsés ou riches en alcool. Les consommateurs, eux aussi, recherchent plus de finesse, de légèreté, un vin pas trop puissant, plutôt aromatique. Aujourd’hui, les 2012 sont à la vente, c’est un millésime très fruité, tout en rondeur, un vin assez léger d’une belle fraîcheur en bouche. Le Minervois Cuvée du Seigneur 2012 est superbe, un vin charnu, avec plus de structure, des notes prononcées d’épices, des arômes de fruits confits. Le Minervois Le Moural 2012 est un vin de garde avec un peu moins de structure que la Cuvée du Seigneur, tout en rondeur, aux arômes de cerise confite. Minervois Serbolles 2013 est un vin assez léger à boire dans les 3-4 ans, souple, très agréable qui s’accorde avec beaucoup de mets. Serbolles blanc 2014 : à dominante de Vermentino ce qui lui donne ces notes d’agrumes caractéristiques, est un vin assez gras car nous avons travailler sur lies, bonne acidité, bon équilibre.” Il y a aussi ce superbe Minervois cuvée Seigneur 2009, né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, exposés sud et régulés à 25 hl/ha de rendement. La Syrah, 60%, dominante dans cette cuvée, donne sur ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache, 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité. Le vin est charnu, dense, avec ces senteurs de fruits confiturés qui se retrouvent en bouche, et poursuit une très belle évolution. Le Minervois Le Mourral 2011, 35 hl/ha de rendement, Syrah (60%), Grenache (30%) et Mourvèdre (10%), très élégant, est tout en complexité, avec des notes épicées, parfumé en bouche (humus, réglisse). Grâce à l’élevage en barriques, le vin est d’une belle longueur au palais, puissant, de garde. Il y a aussi ce Minervois Serbolles rouge 2012 : très fruité, très équilibré, élégant, un vin “féminin”. Le Minervois Serbolles blanc 2012 (base de Vermentino et Grenache blanc), à dominante de poire, de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, mêle élégance et structure, très réussi comme le Sauvignon, marqué par son cépage, où la fraîcheur prédomine.

Roland, Yann et Loïc Augustin

11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufabas

Edouard BRUN & Cie


Fondée en 1898 à Aÿ par Édouard Brun rejoint en 1928 par Edmond Lefèvre. En 1968, la fille d’Edmond Lefèvre, Claude Delescot, prend sa suite, elle est secondée par ses fils Philippe et Emmanuel. La maison fait partie de ces maisons que le gigantisme ne séduit pas. Le travail en fûts est une tradition, et certains fûts encore en service ont plus de 40 ans. Le remuage manuel est toujours en vigueur pour les grandes cuvées qui ont besoin de temps pour évoluer. L’élaboration des cuvées et les assemblages restent une histoire de famille, afin de donner chaque année le goût typique à cette maison centenaire. Racé et typé, ce Champagne L’Élégante Grand Cru brut, présenté en bouteille spéciale teinte chêne, un assemblage minutieux de Grands Crus en Pinot noir, 20%, avec, donc, une prédominance de 80% de Chardonnay (fermentation réalisée sous bois en petits fûts de chêne), est une grande cuvée dominée par le corps du Pinot noir, auquel s’associe la fraîcheur du Chardonnay, intense et savoureuse, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, dense et distinguée à la fois. L’Élégante Rosé Grand Cru brut, de bouche bien équilibrée où l’on retrouve la framboise et la mûre, est un Champagne qui mêle fraîcheur et charpente, finement acidulé. Le brut rosé (50% Pinot noir, 50% Chardonnay), est de robe rose saumonée avec des reflets cuivrés, sent les fruits frais (cassis, myrtille) et le pain brioché. Goûtez le brut Nature, tout en fraîcheur aromatique, avec des notes de fruits secs et d’acacia, de mousse très persistante, et cette jolie cuvée Spéciale 2004, tout en fruité et finesse, une cuvée ample, mature mais très fine, aux connotations de lis et de poire.

Famille Delescot
14, rue Marcel Mailly - BP 11
51160 Aÿ
Téléphone :03 26 55 20 11
Télécopie :03 26 51 94 29
Email : contact@champagne-edouard-brun.fr
Site personnel : www.champagne-edouard-brun.fr

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu comme on les aime, prometteur. Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l’une des plus belles bouteilles de l’appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), fondu, d’une grande harmonie en bouche, avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme. “Ce 2009 est un millésime médiatique, nous dit Yannick Le Menn, qui va faire beaucoup d'ombre aux autres millésimes ! Harmonieux, très équilibré, avec des arômes de fruits rouges, d'épices, gras, persistant en bouche comme le 2005 à son âge. Délicatement boisé, il demande pour le moment une gastronomie structurée.” Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateauhautsaintclair@vinsdusiecle.com
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Maison Jean BARONNAT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ici, on a pour devise "Le respect du vin".
Superbe Moulin-à-Vent 2011, avec de beaux reflets pourpres, aux arômes de fruits cuits (cassis, fraise) et de réglisse, de bouche ample et fondue, un vin dense et complexe (10€ environ). Le Brouilly 2012, avec des notes de mûre et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, tout en rondeur (8€ environ). Le Chénas 2011, bien corsé, aux arômes de violette, de pruneau et de mûre, est tout en bouche, de robe grenat. Vous apprécierez aussi le Beaujolais blanc 2012, de bouche intense, aux arômes subtils, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, harmonieux et très équilibré. Joli Beaujolais rosé 2011, au nez délicat de rose et de fruits frais, tout en souplesse. Goûtez le Mâcon Solutré-Pouilly 2011, qui associe richesse aromatique et persistance, frais en bouche, avec des connotations de noisette et d'abricot, et le Mâcon-Villages blanc 2012, où s'entremêlent des notes d'amande et de bruyère, de bouche ronde comme le Saint-Véran blanc 2012, un très joli vin où la suavité s'allie à une fraîcheur subtile, avec des senteurs florales délicates.

Jean-Jacques Baronnat

Domaines Les TERRES de MALLYCE


“En 1976, premières vendanges chez mon voisin, précise Yvon Soto. Nous sommes sur le terroir de Châteauneuf-du-Pape. Il m'embauche comme ouvrier agricole, m'apprend un métier, le travail de la vigne, et me transmet une passion “faire du vin”. Dans les années qui suivent, des formations viendront conforter les connaissances acquises. En 1983, nous nous associons. Puis, je rencontre Corinne avec qui l'idée de reprendre un domaine et de faire notre vin fait son chemin. Nous sommes en octobre 2006, lorsque nos recherches nous amènent à Rasiguères. En 2007, sur une surface de 17 ha, l'ensemble du vignoble est converti en agriculture biologique, notre cave est réalisée, le domaine Les Terres de Mallyce est né. Notre envie : élaborer des vins vivants qui soient le reflet de ce terroir, de notre savoir-faire, non lissés par les tendances en cours.”
Beau Côtes-du-Roussillon Villages Les Huit 2010, de couleur intense, aux tanins présents et soyeux à la fois, riche, charnu et parfumé (fruits rouges surmûris, cuir, cannelle), un vin qui poursuit une belle évolution et associe structure et distinction. Le Côtes-du-Roussillon Villages Del Amor 2010 est gourmand, de bouche ample, d’une belle harmonie, un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, généreux et solide, riche en structure, à ouvrir aussi bien sur des magrets rôtis à la confiture d'oignons que sur un agneau rôti, notamment.
L’IGP Côtes Catalanes Pierres de Lune 2011, est très expressif de son vieux Carignan, de couleur profonde, avec ces senteurs de myrtille et de buis, emplit bien la bouche, associant finesse et charpente, avec des tanins plus souples. Le VDN Rivesaltes cuvée Rivesaltes Grenat 2010 est marqué par une palette aromatique importante (fruits rouges cuits...), de couleur intense et de bouche très soyeuse.
Corinne et Yvon Soto
20 bis, rue des Vignes
66720 Rasiguères
Tél. : 04 68 73 86 37 et 06 81 70 12 34
Email : soto.corinne@orange.fr
www.vinsdusiecle.com/lesterresdemallyce
www.lesterresdemallyce.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine ROBLIN Matthias et Émile


Ce vignoble compte une quarantaine de parcelles situées sur des coteaux escarpés. Pratique d’une viticulture raisonnée pour respecter au maximum la nature de chaque terroir.
Voilà un autre beau Sancerre rouge Origine 2012, tris de la vendange et pressurage pneumatique, débourbage statique puis fermentation en cuves inox pendant 3 semaines avec contrôle des températures, élevage sur lies fines 5 à 6 mois avec brassages réguliers...  le tout donnant un vin d’un beau rouge profond, au nez complexe et fruité avec une dominante de griotte cuite, de belle structure en bouche. Le Sancerre blanc Origine 2012 est un vin d’une robe aux reflets or pâle, finement épicé, subtil et suave en bouche, où s’entremêlent les fruits et le genêt, tout en persistance. Tout aussi réussi, le Sancerre blanc L’Enclos de Maimbray 2012, une cuvée produite à partir de la moitié des vignes du Château de Maimbray (domaine du père et de l’oncle) repris par Matthias et Émile depuis le millésime 2010, un vin séduisant, au nez comme en bouche, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, est marqué par des notes de fleurs blanches et de grillé. Leur autre Sancerre blanc Ammonites 2012, raisins issus de vignes d’une trentaine d’années sur sol argilo-calcaire du Jurassique supérieur, les ammonites représentées sur l’étiquette sont des nautiles fossilisés que l’on trouve dans ce type de sol, possède une spécificité propre, avec des notes d’agrumes et de fleurs, très persistant, un vin fruité, bien équilibré, d’une jolie finale suave. Joli Sancerre rosé Origine 2013, ample et fruité en bouche, un vin structuré et soyeux.


> Les précédentes éditions

Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013

 



Château du HAUT MARAY


Château HAUT-MARBUZET


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Château ROUGEMONT


Domaine DRUSSÉ


Domaine de L'HERBE SAINTE


Château des PEYREGRANDES


Château TRIANS


Domaine La MEREUILLE


BAUMANN-ZIRGEL


Domaine JAFFELIN Père et Fils


Denis FORTIN


Domaine Jacques CARILLON


Château BRAN de COMPOSTELLE


Domaine Jean CHARTRON


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Vignobles Robin


GOSSET


Château de COUDOT


Domaine CHAMPAGNON



CHAMPAGNE GOSSET


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU VALGUY


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


SCEA CHATEAU DAVID


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE PICHARD


DOMAINE TROTEREAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales